revenir à une déconnection des temps exécutifs et législatifs

Mes modestes contributions à la boîte à idées de gauche pour 2017. Aussi proposées sur www.jlm2017.com

La Ve République, telle que pensée par De Gaulle, n'avait pas que des défauts. Deux idées, qui se rejoignaient, me semble-t-il, devraient être gardées et améliorées : la rupture des temps exécutifs et législatifs, et l'utilisation du référendum. Le quinquennat a définitivement brisé le principe de la Ve, qui était que le président était élu pour 7 ans alors que les députés était élus pour 5. Ce qui obligeait à un quasi bilan populaire au 2/3 de la présidence. La VIe pourrait reprendre ce principe, et systématiser aussi le recours au référendum (qui est l'arme de l'exécutif contre le législatif - la seule, si l'on supprime le 49-3) pour tout sujet qui concerne la constitution, ou un changement de politique générale.

 

Ces deux mesures d'ordre générales auraient pour fonction d'éviter les revirements cyniques (le tournant mitterandien de 1983) ou les mensonges encore plus éhontés. (la préseidentielle de Hollande, au mépris quasi complet de sa campagne)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.