Enfin!

La vidéo de l’arrestation odieuse des jeunes de Mantes-la-jolie n’a pas choqué tout le monde. Derrière les justes indignations et dénonciations des procédés policiers, une partie des commentateurs expriment leur soutien aux dites « forces de l’ordre » face aux « voyous des cités ». Le son des semelles cloutées est doux aux oreilles d’un certain peuple.

Chicotte Chicotte

En rang. Les mains dans le dos, les menottes en plastique bien serrées sur les poignets. Enfin un semblant d’ordre dans cette banlieue. Où allaient tous ces enfants avec des pierres dans leurs poches ? Une lame. Des bâtons, des incendies de voitures et des bonbonnes de gaz. Pas éduqués, pas respectueux. Que font les parents? Et puis c’est quoi ces prénoms-là ? La cellule bondée du comico, c’est le zoo de Thoiry. Des Arabes, des Noirs, du mélangé. Des fils de soixante-huitards. À genoux, les mains sur la tête. On ferme sa gueule, on regarde droit devant. Que c’est beau la discipline ! On va montrer aux profs comment faut faire avec eux. Pour qu’ils poussent droit. De vrais lycéens ? Non. Des casseurs des cités, des délinquants hyper violents et futurs délinquants. Ça fait mal au genoux mais c’est moins douloureux qu’un coup de matraque. Qu’est-ce qui vous choque, les bobos-gauchos ? Vous délirez. Rien à voir avec. La dictature. Les exécutions. La Gestapo. Vous rigolez ou quoi ? Rien à voir : n’ont pas pris une balle dans la nuque que je sache. Ailleurs, auraient été passé à tabac. Sont rentrés chez eux le soir sans même un coup de bottin sur la tête. Ils ont couru, ils sont pris : ça leur fera des souvenirs. Ils s’en remettront et si ça peut leur servir de leçon à ces voyous tant mieux. Ne dramatisons pas. Ici, c’est la démocratie et les lois doivent être respectées si on respecte la République. Ils ont voulu jouer, ils ont perdu. Ces petits merdeux aux têtes de djihadistes. On aurait bien aimé éviter ça, mais c’est la faute au faible effectif et puis il faut voir comment on en est arrivés là. C’est sûr que ça n’est pas terrible, ces images choquantes pour les médias gauchos. Quelle idée de filmer et de diffuser sur les réseaux sociaux. Un flic qui fait le malin, c’est pas malin. Faut comprendre les policiers face à la violence extrême des gamins aux prénoms pas franco-français. Rien à voir avec le colonialisme. À genoux, cent cinquante et un jeunes alignés les mains sur la tête, et les flics qui les gardent debout, casqués, dans leur tenue anti-émeute. Avant de les embarquer. Bon remède contre la récidive. Ça les humilie ? C’est très bien. L’autorité, enfin. Comme quoi les gendarmes et les policiers ont toute leur place dans les lycées. Bravo aux forces de l’ordre. Bon travail ! Excellent ! Ne manquent que les parents, à genoux devant le drapeau français avec leurs délinquants de mômes. Leur couper les allocs. Leur envoyer la facture. Tout ça finira par des expulsions massives. Enfin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.