Résurrection

- Monsieur, notre compteur intelligent nous indique que vous ne consommez plus d'électricité, les fadettes de votre téléphone sont vides, tout comme les relevés de votre carte bancaire et ceux de votre passe de transports en commun. Vous avez aussi disparu de nos systèmes de géolocalisation et votre page fessebouc n'est plus à jour... je suis donc au regret de vous annoncer la triste nouvelle de votre mort.

- Monsieur, regardez attentivement les écrans de vos caméras de vidéosurveillance. Quand ils s'éteindront, vous aurez la preuve que je suis bien vivant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.