Juliette Keating
Abonné·e de Mediapart

1040 Billets

4 Éditions

Billet de blog 29 déc. 2016

T'as voulu voir le Louvre

Le Louvre, qui fut autrefois un musée, est aujourd'hui un établissement rentable. La réussite est éclatante : près de neuf millions de clients se pressent chaque année dans les travées de ce centre commercial vintage aux allures de parc de loisirs.

Juliette Keating
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Louvre, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski

Le Louvre, qui fut autrefois un musée, est aujourd'hui un établissement rentable. Au calme dans leur palais de stucs dorés, de plafonds peints, de parquets craquants qui fleuraient bon la cire et de lumière tamisée, les maîtres anciens se l'étaient trop longtemps coulé douce, se livrant avec réserve à la contemplation d'une poignée d'esthètes et, le dimanche, aux regards des bourgeois de bonne volonté. Quelques managers modernes profitèrent de la mégalomanie d'un des derniers présidents qui savaient lire pour mettre ces fainéants d'artistes, par le truchement de leurs œuvres, au service du bénéfice commercial. Fini l'assistanat. Pas question d'entretenir encore toute la sainte famille à perte. Plus de chichis élitiste : on envoya Saint Sébastien avec la Vierge faire le tapin sous la pyramide.

La réussite est éclatante : près de neuf millions de clients se pressent chaque année dans les travées de ce centre commercial vintage aux allures de parc de loisirs. Les cinq continents défilent, un peu essoufflés, sous la victoire de Samothrace et suivent l'itinéraire balisé qui les mènera sans s'égarer jusqu'à la Joconde. On se presse dans la grande galerie des peintures italiennes comme dans la rue de Rivoli un samedi de soldes puis, épuisé par la longueur des couloirs et des escaliers, on fait une halte pour se désaltérer à l'ombre du grand Carrache. On en profite pour bavarder à l'aise, mettre à jour son profil Facebook, jouer une ou deux parties de Mario ou lire le dernier chapitre d'un polar palpitant. Et l'on reprend bravement le parcours, en suivant bien les flèches et les étapes obligées. L'épreuve la plus difficile consiste à étendre le bras assez long pour photographier plein cadre le gigantesque couronnement de Napoléon sans se faire écraser les pieds. Un jeune garçon s'arrête, médusé, devant les rondeurs éthériques d'une nymphe accrochée haut mais on l'appelle, andiamo, andiamo, il reste tant à faire. Pas le temps de lambiner : pour quinze euros l'entrée plein pot, il ne faut pas rater Michel Ange. La dame déplie la carte et s'interroge : elle voudrait un selfie devant l'Esclave mourant ; si elle ne le trouve pas, elle se rattrapera dans le métro. Deux pépés sourient devant la Ménine, un homme à chapeau observe longuement un Greco qui, miracle, n'intéresse que lui. Un bébé couine dans sa poussette ; pour l'occuper Maman lui glisse une tablette et roule, roule pour rattraper les autres, en slalomant entre les petits groupes agglutinés devant les must-see. On s'écarte : une cohorte passe, le nez en l'air mais à grandes enjambées, menée par un éclaireur brandissant en étendard une fleur artificielle piquée à la pointe d'un bâton de ski. Encore trois kilomètres pour se faire peur avec la momie et on aura bien mérité la récompense d'un cadeau dans les magasins du Carrousel. Demain, on fera Orsay où il paraît qu'aucune tenue n'est exigée.

Le Louvre, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski
Le Louvre, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski
Le Louvre, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski
Le Louvre, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski
métro parisien, 28 décembre 2016 © Gilles Walusinski
métro parisien, 2016 © Gilles Walusinski
© Gilles Walusinski

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie