L'insoutenable vacarme du silence

Mais il existe un autre silence. Un silence qui n'est pas plein de toute la richesse sonore des animaux, des plantes et des éléments. Un silence réservé aux humains, un silence vide, un silence mort. Le silence du mépris de l'homme pour l'homme.

Marta. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Marta. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski

Et les Hommes effacèrent le silence. Avec les éclats de leurs engins, leurs moteurs à vacarme, la pétarade à toute heure sur la terre comme au ciel : plus moyen de l'entendre, le silence, cette première et si vaste demeure. La musique de l'eau qui coule entre les pierres, le gargouillis d'un oiseau s'éveillant, le chant pluvial du vent qui secoue les ramures, les petites bêtes rampant en leur royaume sous le tapis de feuilles, les gouttes qui tombent une à une sur le sable, les bris de bois et l'herbe qui pousse... symphonie de la nature sous les gros sabots de l'humain étouffée. Il ne resterait qu'une cinquantaine de zones sur la planète, où seuls les sons naturels sont audibles : ce qu'on appelle le silence, quand l'homme et ses machines se taisent et que l'air bruit des échos du monde.

Mais il existe un autre silence. Un silence qui n'est pas plein de toute la richesse sonore des animaux, des plantes et des éléments. Un silence réservé aux humains, un silence vide, un silence mort. Le silence du mépris de l'homme pour l'homme. Le silence du lâche qui fuit ses responsabilités. Le silence de celui qui oppose aux légitimes demandes de justice et de solidarité le mur de son silence. Le silence de l'exclusion, c'est celui d'un maire communiste qui ne parle pas aux pauvres, qui n'adresse pas la parole aux sans abri, qui ne sort jamais de sa mairie pour venir dialoguer avec les quarante montreuillois qu'il a mis à la rue et les fait chasser par la police. Les treize familles Roms expulsées de la Boissière vivent dehors depuis le 28 juillet. Les enfants ont passé leur trente-troisième nuit sans logement, sous une simple tente de camping posée dans un square. Dans deux jours c'est la rentrée des classes. Six enfants iront à l'école mais ne rentreront pas à la maison. Ils n'en ont pas. Et le maire se tait.  

Liliana Hristache, présidente de Rom réussite, montre la photographie du bâtiment du 250 boulevard de la Boissière d'où les familles ont été expulsées © Gilles Walusinski Liliana Hristache, présidente de Rom réussite, montre la photographie du bâtiment du 250 boulevard de la Boissière d'où les familles ont été expulsées © Gilles Walusinski
Les familles Roms et leurs soutiens informent les montreuillois sur la situation © Gilles Walusinski Les familles Roms et leurs soutiens informent les montreuillois sur la situation © Gilles Walusinski
Les familles Roms et leurs soutiens informent les montreuillois sur la situation © Gilles Walusinski Les familles Roms et leurs soutiens informent les montreuillois sur la situation © Gilles Walusinski
Elvis, huit ans, reprend l'école jeudi après plus d'un mois de vie dans la rue © Gilles Walusinski Elvis, huit ans, reprend l'école jeudi après plus d'un mois de vie dans la rue © Gilles Walusinski
"Appelez le 115" ou le silence des envoyés du maire © Gilles Walusinski "Appelez le 115" ou le silence des envoyés du maire © Gilles Walusinski
Le théâtre a rouvert ainsi que la cafétéria. Sous cet auvent rouge, les familles Roms ont passé plusieurs nuits du mois d'août, dans des tentes ou sans.Sur le mur : une partie de la fresque de Damien Roudeau. © Gilles Walusinski Le théâtre a rouvert ainsi que la cafétéria. Sous cet auvent rouge, les familles Roms ont passé plusieurs nuits du mois d'août, dans des tentes ou sans.Sur le mur : une partie de la fresque de Damien Roudeau. © Gilles Walusinski
Un été sur les marches, Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Un été sur les marches, Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski
Montreuil, août 2016. Christophe Ruggia (cinéaste), Jean-Baptiste Eyraud (DAL), Marianne et des citoyens dénoncent la situation des familles devant la mairie © Gilles Walusinski Montreuil, août 2016. Christophe Ruggia (cinéaste), Jean-Baptiste Eyraud (DAL), Marianne et des citoyens dénoncent la situation des familles devant la mairie © Gilles Walusinski
Plus d'un mois dans la rue. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Plus d'un mois dans la rue. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski
Liliana et Jeanina, Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Liliana et Jeanina, Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski
Derrière le mur, un terrain de l'office HLM laissé vide depuis 2012. La police déloge le petit groupe des soutiens qui ont tenté de l'occuper. © Gilles Walusinski Derrière le mur, un terrain de l'office HLM laissé vide depuis 2012. La police déloge le petit groupe des soutiens qui ont tenté de l'occuper. © Gilles Walusinski
Montreuil août 2016. Derrière le mur à droite, un terrain de l'office HLM laissé vide depuis 2012. La police déloge le petit groupe des soutiens qui ont tenté de l'occuper. © Gilles Walusinski Montreuil août 2016. Derrière le mur à droite, un terrain de l'office HLM laissé vide depuis 2012. La police déloge le petit groupe des soutiens qui ont tenté de l'occuper. © Gilles Walusinski
Montreuil août 2016. Damien Roudeau est un artiste engagé qui ne lâche pas l'affaire, ni les familles Roms qu'il connait bien. Son travail sur le mur du théâtre a été plusieurs fois détruit par les services de la mairie. © Gilles Walusinski Montreuil août 2016. Damien Roudeau est un artiste engagé qui ne lâche pas l'affaire, ni les familles Roms qu'il connait bien. Son travail sur le mur du théâtre a été plusieurs fois détruit par les services de la mairie. © Gilles Walusinski
Damien Roudeau, portraitiste. Rassemblement en soutien des familles Roms expulsées. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Damien Roudeau, portraitiste. Rassemblement en soutien des familles Roms expulsées. Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski
Ricardo. Montreuil, août 2016 © Gilles Walusinski Ricardo. Montreuil, août 2016 © Gilles Walusinski
Repos dans le square. Chut, silence.... Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski Repos dans le square. Chut, silence.... Montreuil août 2016 © Gilles Walusinski
Marianne ne se taira pas. Montreuil, août 2016. © Gilles Walusinski Marianne ne se taira pas. Montreuil, août 2016. © Gilles Walusinski

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.