Mon dernier billet...

MEDIAPART souffre de deux lacunes fondamentales : Gestion désinvolte (voire méprisante) du Club ; Désintérêt total pour les mécanismes monétaires et financiers de la spoliation (notre Pouvoir d'Achat, nos Services Publics, nos Infrastructures, ...).

TOTAL MÉPRIS POUR LA PARTICIPATION.

Sur MEDIAPART, je me suis longuement expliqué : il n'y a aucune gestion du Club.

Prenez les billets en Economie ce 4 mars 2019 : JOURNAL -> Economie -> en Une : 

  • Procès UBS : depuis le 7 octobre 2018
  • Dette : prudence est mère de dureté : depuis le 7 octobre
  • Retraites, équilibre jusqu'en 2070 : depuis le 10 octobre
  • Enseignants : la misère à venir : depuis le 11 octobre
  • Pour une autre approche du travail : depuis le 30 octobre
  • Première victoire contre l'ubérisation : depuis le 30 novembre
  • Keynes : depuis le 1 décembre
  • La couleur du gilet de Saint-Just : depuis le 4 décembre
  • Renationaliser les autoroutes : depuis le 25 janvier
  • Ascoval : depuis le 22 février.

Les "grands intellectuels" encouragés par MEDIAPART (Une, Editions, Blogs) restent en ligne pendant des mois, et ce sont les mêmes que l'on retrouve tout le temps avec (souvent) des banalités à faire pleurer les foules.

Aucune RUBRIQUE sur l'EUROPE et sur l'EURO 

Le FIL DU CLUB ?

Les billets disparaissent le même jour (souvent en moins d'une heure).

Aucun tri, aucun classement, tout à la poubelle !

 

TOTALE IGNORANCE DES MÉCANISMES DE LA SPOLIATION MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

Dès la fin 2007 et le début 2008, j'avais publié DEUX LIVRES qui annonçaient ce désastre.

LA GESTION DÉSASTREUSE DE L’EURO (janvier 2008)

http://www.alter-europa.com/fr/collections/gestion-desastreuse-euro.php

LE NÉOLIBÉRALISME ? UN TRÈS VIEUX SYSTÈME. POURQUOI (FAUT-IL) LE COMBATTRE (décembre 2007) ?

http://www.alter-europa.com/fr/collections/combattre-neo-liberalisme.php

Dernièrement, tous les medias français - sauf MEDIAPART - ont relayé très timidement une étude allemande sur la PERTE DE POUVOIR D'ACHAT DES CITOYENS PAR PAYS EN ZONE EURO, A CAUSE DE l'EURO.

Etude Allemande : les Français et les Italiens, les grands perdants de l'euro

Or, j’avais déjà détaillé dès 2010 le coût de L'INTRODUCTION DE L'EURO 1999 – 2002 : LE CASSE DU SIÈCLE (entre 1.200 à 2.500 milliards de pertes de pouvoir d’achat pour les citoyens de la Zone Euro).

Ce tour de passe-passe a échappé aux medias du monde entier, y compris (bien sûr) à MEDIAPART :

http://www.alter-europa.com/fr/actualite/actualites-alter-europa.php?t=11

Depuis lors, et « en plus », les Gouvernements ont "sauvé les banques" (et les assureurs) et l'ardoise va bientôt exploser. 

 L'EURO RESPONSABLE DE LA CRISE 2008-2018 ?

http://www.alter-europa.com/fr/presentation/presentation-generale-alter-economie-monetaire.php

J’ai même trouvé le détail des AIDES GOUVERNEMENTALES ACCORDÉES AU SECTEUR FINANCIER AU SEIN DE L’UNION EUROPÉENNE DEPUIS 2008.

Plus de 5.000 milliards d’euros pour un PIB qui plafonne à 15.000 milliards d’euros (dont 11.000 milliards euros pour la Zone Euro).

Pour cette analyse, je viens d'obtenir les statistiques assez secrètes de l'Union Européenne à fin 2017 : actualisation en cours

Pour la France, j’ai publié à plusieurs reprises l’évolution de la DETTE PUBLIQUE depuis 1995 en montrant que, depuis SARKOZY - FILLON, cette dette avait été (pratiquement) doublée… pour sauver les banquiers et les assureurs, puis pour pallier l’énorme dégradation de notre Economie Réelle.

Dans tous les domaines, j'ai expliqué la mécanique de ces spoliations permanentes de nos économies actuelles et futures par les banquiers et les assureurs européens : voir sur le même site le fonctionnement de TOUS les marchés financiers européens (Bourse, Autres Titres, Changes, Produits Dérivés, Crédits, Prêts et Détention de Créances) et le plus grand marché mondial (le marché des OTC, jamais analysé en France, et bien sûr à MEDIAPART).

J’ai expliqué pourquoi il fallait dire : STOP A L'INDÉPENDANCE DE LA BCE !


Alors, oui, je pensais que MEDIAPART serait un media alternatif et participatif...

... mais il ne l'est pas.

En bon français, "Qui ne dit mot consent".


Personnellement, je n'ai jamais CONSENTI et j'ai toujours COMBATTU, avec ce slogan très simple (depuis plus de 20 ans) :

ALTER-EUROPA
Pour une Autre Europe
Et (bien sûr) pour un Autre Euro... 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.