Partie IV : le Marché des Changes.

 

Faut-il interdire l’accès de tous les Marchés Financiers à la Haute Finance ? Partie IV : le Marché des Changes.

RAPPEL.

Dans un premier article, intitulé : « Partie I : chiffrage des Marchés Financiers à fin 2009 », nous avions chiffré l’ensemble des marchés financiers à plus de 20.000 milliards d’euros à fin 2009.

Dans un deuxième article, intitulé : « Partie II : la Bourse à fin 2009 », nous avions démontré que la Bourse était devenue un marché financier quasiment inutile : alors que des masses de plusieurs centaines de milliards d’euros sont brassées chaque jour en zone euro pour « remuer » sans cesse le stock des actions existantes, de nouvelles actions ont été émises pour moins de 150 MD€ en deux ans (en 2008 et en 2009) ; et comble de tout, c’est la Haute Finance qui a émis les deux tiers de ces nouvelles actions.

Dans un troisième article, intitulé : « Partie III : le Marché des Autres Titres à fin 2009 », nous avions relevé que ce marché, dont personne ne parle jamais, représente entre deux et quatre fois (3,6 fois à fin 2009) l’ensemble des actions cotées au sein des bourses de la zone euro. Même constat dans ces analyses que dans les précédentes : c’est la Haute Finance qui a émis les deux tiers des nouveaux titres d’emprunt en 2008 et 2009.

 

Suite de l'article sur http://www.alter-europa.com/

http://groups.google.com/group/alter-europa/web/march-financier-iv

Cordialement,

J.M

ALTER-EUROPA

Pour une Autre Europe…

Et (bien sûr) pour un Autre Euro…

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.