Kamel DAOUDI
Programmeur indépendant
Abonné·e de Mediapart

65 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 août 2020

Libérez / Free Khaled Drareni

Je m'appelle #KhaledDrareni. J'ai 40 ans. Je suis un journaliste algérien indépendant. J'ai 13 ans d'expérience dans le journalisme.

Kamel DAOUDI
Programmeur indépendant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai couvert l'ensemble des manifestations du #Hirak, y compris celles favorables au Régime.
Pendant cette période, j'ai été exposé à de nombreux tracas.
Et les Renseignements Généraux m'ont convoqué à maintes reprises.
Mais je n'ai rien modifié quant à ma façon de couvrir les événements.
Samedi 7 mars, j'étais chez moi.
J'ai entendu les son de la manif. Je suis sorti la couvrir.
On m'a interpellé et accusé d'avoir exhorté à un rassemblement non-armé non-autorisé.
et d'avoir porté atteinte à l'unité du pays.
J'ai été placé sous contrôle judiciaire puis en garde-à-vue.
Le 29 mars, en pleine crise du COVID, j'ai été placé [sous mandat de dépôt] à [la prison] d'El-Harrach (Alger).
Avant même d'être jugé, le président [de la République]m'a traité de mouchard [espion à la solde d'un Etat étranger].
Le 5 juillet, devant la France [interview sur France 24], il a reconnu mon travail.
Le 2 juillet, mes co-mis en examen dans le dossier N°453 ont été remis en liberté.
Et moi ils m'ont laissé seul en cellule.
Le 3 août, j'ai été jugé pour mon travail de journaliste.
Le Procureur [lit. le noyeur : terme argotique pour désigner le proc.] a requis 4 années de prison ferme et a même voulu me retirer mes droits civiques.
La Justice a commencé à m'interroger sur des faits qui ne sont même pas évoqués dans le dossier.
Une semaine plus tard, le 10 août, on m'a condamné à 3 ans de prison [ferme].
« #KhaledDrareni, vous avez entendu le jugement vous concernant ? Le tribunal vous a condamné à trois ans de prison ferme. »
NOUS AVONS ENTENDU !
« Mon patriotisme est dans mon cœur. Je continuerai à exercer mes fonctions avec sincérité pour honorer ma famille et en l'honneur de ma noble vocation. »
Le journalisme n'est pas un crime.
#Freekhaleddrareni

Free Khaled Drareni © Kamel Daoudi
L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal — Libertés publiques
« Une gestion exclusivement policière de la crise sanitaire »
« La logique aurait voulu que les autorités adoptent une approche sanitaire et sociale » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, pointe la professeure de droit public Diane Roman, qui regrette que, « désormais, tout se résolve en termes de mesures policières ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois