Farce doit rester à la justice ; la violence quotidienne d'une institution

Farce doit rester à la justice La violence quotidienne d'une institution. Kamel Daoudi Acte 1 - Part. 4 Une assignation à résidence qui dure depuis 10 ans. Le 25 mars 2018 À la Bourse du travail de Saint-Denis. ©chasseauxdrh

Farce doit rester à la justice

La violence quotidienne d'une institution

Kamel Daoudi Acte 1 - Part. 4


Farce doit rester à la justice - Kamel Daoudi © Chasse aux DRH

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.