Un contre-sommet des peuples pour mettre fin à la Françafrique en 2020

Bordeaux reçoit en juin le sommet "Afrique-France" des chefs d'Etats. Pendant que le G5 Sahel était reporté et que les africains dénonçaient la forme de cette convocation du président Macron, une vingtaine d'organisations préparent "un contre-sommet françafrique".

78683729-803966523454379-6556306176215089152-n
Le Président Macron convoque un sommet Afrique France à Bordeaux en juin prochain.

Pour un contre-sommet, pour que les peuples d’Europe et d’Afrique mettent fin à la Françafrique.

A l’occasion du 60° anniversaire des Indépendances africaines, c’est à Bordeaux que la France invite 54 chefs d’État venus du continent africain à un nouveau sommet du 4 au 6 juin prochain.

Affichage écologique oblige, c’est sur le thème des « villes durables » que devraient être proposés de nouveaux partenariats. Le concept de » ville durable » ne constitue-t-il pas comme celui de » développement durable « un piège pour imposer un modèle urbain faisant des villes africaines un gigantesque marché pour des prédateurs (les multinationales du BTP tels que Bouygues, des transports comme Bolloré, de l’adduction d’eau , de l’assainissement ,etc…)

Une rencontre qui n’est pas sans rappeler les expositions et foires coloniales que Bordeaux a connues. C’est au Parc des expositions que 500 entreprises françaises et africaines, ainsi que 1500 acteurs de « la ville durable » sont invitées, et 2000 journalistes attendus. Mais on nous proposera aussi du foot et de la musique.

Et bien non, nous ne nous laisserons pas séduire par cette version du néocolonialisme repeinte en vert.

Les indépendances ont 60 ans, mais la domination néocoloniale continue. Sur tous les plans la France continue d’exercer une domination sur le continent africain : monétaire, économique, interventions militaires, diplomatique, culturelle, les domaines ne manquent pas, tout cela en maintenant des régimes qui bafouent les droits humains et interdisent l’émancipation des peuples. 

L’Europe pousse à la libre circulation des capitaux, mais fait de son territoire une forteresse et de la Méditerranée un cimetière.

Nous, habitants de Bordeaux et de la Gironde, depuis dix ou une génération, proposons d’organiser du 2 au 6 juin une véritable rencontre des peuples avec débats, conférences, meeting et manifestation unitaire. En France comme en Afrique, il y a des femmes et des hommes de toutes générations qui sont debout pour une réponse écologique, sociale et démocratique aux défis de l’heure.

Ensemble nous proposerons tout au long du premier semestre de 2020 des temps d’explication et de débat, une véritable éducation populaire sur les enjeux des relations entre la France et les pays d’Afrique. Ensemble nous exprimerons la solidarité de lutte entre les peuples de France et d’Afrique pour en finir avec les rapports de domination d’exploitation  et d’oppression.

Dès aujourd’hui nous proposons à toutes les associations, syndicats, organisations politiques et à chacune et chacun en tant que personne de rejoindre le Collectif pour un contre-sommet de la Françafrique.

Vous pouvez signer l’Appel et rejoindre le Collectif ici: collectifcontresommet2020@gmail.com

FACEBOOK: @collectifcontresommet2020

TWTTER: https://twitter.com/ContreSommet20

INSTAGRAM: http://@collectifcontresommet2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.