KARFA SIRA DIALLO
Fondateur et Directeur de l'association internationale Mémoires & Partages
Abonné·e de Mediapart

53 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 août 2019

KARFA SIRA DIALLO
Fondateur et Directeur de l'association internationale Mémoires & Partages
Abonné·e de Mediapart

Sommet G7 - Un happening pour rebaptiser le quartier «La Négresse» de Biarritz

Le sommet du G7 à Biarritz est l’occasion de d’attirer l’attention des citoyens sur la continuité de cette violence plus que symbolique. Un happening aura lieu ce Jeudi 22 aout à 16h devant la Gare de Biarritz pour faire cesser ces insultes répétées contre la mémoire des droits humains.

KARFA SIRA DIALLO
Fondateur et Directeur de l'association internationale Mémoires & Partages
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comment la France peut s’enorgueillir d’accueillir, le G7 et des chefs d’Etats africains, à Biarritz qui continue d’afficher un nom de quartier aussi insultant pour la mémoire de l’humanité et les combats contre les stéréotypes racistes que combattent tous les défenseurs des droits humains ?

Depuis l’époque napoléonienne, un quartier de Biarritz « La Négresse », ainsi dénommé pour « honorer » une femme noire qui y tenait tripot, affiche fièrement ce nom péjoratif au fronton de ses rues et de sa gare. Depuis plusieurs années, même sa fête du 14 juillet s’appelle « Les fêtes de la Négresse ».

Le président Macron vient de lancer un appel aux maires de France d’honorer par des rues et places les africains qui se sont battus pour la liberté de la République.

De trop nombreuses rues et places, vestiges de l’histoire coloniale, raciste et esclavagiste de la France, honorent des criminels contre l’humanité. En toute impunité. Depuis presque toujours.

Doit-on s’en contenter au prétexte que « nous n’y sommes pour rien », que « nous ne sommes pas racistes », que « ce n’est pas important » ?

Sommes-nous si ignorants de l’impact des mots, de leur sens et du langage par lequel s’énonce le monde et se construit la pensée ?

Il ne s’agit nullement de repentance, mais de réparation de la mémoire collective que nous devons aux générations actuelles et futures. Qu’au 21ème siècle une ville arbore, aussi innocemment et laisse perdurer un tel nom est proprement scandaleux et nous demandons qu’il soit retiré.

Le sommet du G7 à Biarritz est l’occasion de d’attirer l’attention des citoyens sur la continuité de cette violence plus que symbolique.

Nous invitons à rebaptiser ce quartier et cette gare.

Un happening aura lieu ce Jeudi 22 aout à 16h devant la Gare de Biarritz pour faire cesser ces insultes répétées contre la mémoire des droits humains.

Cette agression quotidienne contre la mémoire de luttes pour la dignité humaine doit cesser.

Une telle violence psychologique, que nul, quelle que soit sa couleur et son origine, ne peut ignorer, continue de peser sur les hommes et les femmes que les hasards de la naissance, de la propriété, du travail et du voyage ont conduit en ces lieux.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Europe
Ukraine : le soupçon de la collaboration plane sur les villages libérés
Dans la région de Kherson, certains villages ont vécu pendant des mois à huis clos, sous occupation russe. Des voisins ont été tués ou sont portés disparus. La difficulté à mener des enquêtes rapides dans un pays mis sens dessus dessous par la guerre permet à la rumeur de prospérer.
par Mathilde Goanec
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Les États se réunissent jeudi 1er décembre à ce sujet. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Noémie Calais, éleveuse : ne pas trahir l’animal
Noémie Calais et Clément Osé publient « Plutôt nourrir » qui aborde sans tabou et avec clarté tous les aspects de l’élevage paysan, y compris la bientraitance et la mort de l’animal. Entretien exclusif avec Noémie.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon
Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Canicule : transformer nos modes d’élevage pour un plus grand respect des animaux
L’association Welfarm a mené cet été la campagne « Chaud Dedans ! » pour alerter sur les risques que font peser les vagues de chaleur sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. Après des enquêtes sur le terrain, des échanges avec les professionnels de l’élevage, des discussions avec le gouvernement, des députés et des eurodéputés, Welfarm tire le bilan de cet été caniculaire.
par Welfarm