Kaze Tachinu
«Le vent se lève!...Il faut tenter de vivre » Le Cimetière marin ( Paul Valéry ), 風立ちぬ, Kaze Tachinu, Château Kînz, Chateau Zînk, Zink Tchâ Eau, mf ...
Abonné·e de Mediapart

156 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 oct. 2013

Etat des lieux ... Repli-E (le 19 nov 2013)

Kaze Tachinu
«Le vent se lève!...Il faut tenter de vivre » Le Cimetière marin ( Paul Valéry ), 風立ちぬ, Kaze Tachinu, Château Kînz, Chateau Zînk, Zink Tchâ Eau, mf ...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

                                        Eris

 Voilà, ça fait + de 3 mois que de nouvelles fonctions sont apparues contre lesquelles on s'est élevé,

pour moi dès le 3 juillet avec ce billet qui, je crois, inaugura les réactions à ce sujet:

http://blogs.mediapart.fr/blog/kaze-tachinu/030713/origami-un-vent-mauvais-replie-nos-ailes-article-de-luc-rigal-du-21-juillet-2013-fil-au-22.

J'ai publié d'autres billets sur ce sujet les jours qui ont suivi,- tous sont toujours sur mon blog -,

et d'autres que moi en ont publié en grand nombre et en qualité ...

Rien n'a bougé, pas une ligne, pas une fonction, aucune réponse:

ça, côté journal.

Par contre côté Club, des courants, chapelles, partis-(pris) ...  - sans doute étaient-ils sous-jacents

mais ils m'intéressaient peu ou pour la plupart m'avaient échappé -, se sont constitués et affrontés

sur les fils et dessous; des correspondances privées sont même remontées à la surface comme des

cadavres (ressemblant à ces corps-ballons des Chutes de Joyce Carol Oates), au mépris du pacte

civil qui lie les gens.

Les billets ont déchaîné des inimitiés, des gens policés se sont lâchés, comme si une 

pomme de discorde avait été jetée d'en haut et qu'on regardait les participants s'entre-déchirer,

 et peut-être certains dans l'ombre avec gourmandise.

 Tel qui vous avait adopté (dans son collier "précieux" de contacts ;-) alors que vous gambadiez librement 

dans votre prairie sans souci de dieu, de maître, ni d'ami, a tranché votre "laisse" (peut-être parce que vous

aviez changé de pseudo comme d'un masque et qu'il ne vous reconnaissait plus), alors comme le Loup de la

fable vous êtes retourné,- bienheureusement il faut le dire -, à la vie sauvage; tel autre est venu se faire les

dents  sur votre boîte messagère, avant d'en bloquer les issues ...

On ne se croiserait plus sur ces canaux mais ce n'était pas plus mal en cette fin de saison assez infernale

(côté coulisses de mdp) des 3 mois d'été.

Retour sinon au paradis du moins au jardin ouvert des bêtes sauvages !

Des gens qui peuplent le média sont partis, revenus, repartis, en un ballet aléatoire, chorégraphiant

le malaise ... et ça continue, avec en prime exclusion sur fond peu glamour de désinhibition.

Malveillance et paranoïa se sont installées côté abonnés. De qui allait-on encore se méfier et en qui

 avoir confiance ..? Même sur des fils "innocents", sans parti pris et sans lien avec la problématique du

méta-média, on a vu (et on voit) des intervenants se méfier des déconseils, les percevoir comme des

épées de Damoclès (nous, nous disions des corbeaux en référence au film de Clouzot) sur leurs

commentaires. Certains se sont plaints (se plaignent) d'avoir été dépubliés sans  contrevenir à la

Charte donc sans raison "légitime" et du seul fait du bon vouloir d'un agent purificateur...

Ce média dont on louait, il y a peu, la belle horizontalité dans les échanges Club/Rédaction, sans jamais

vraiment de débordement puisqu'il existait une fonction d'alerte pour examiner les manquements à la

Charte en toute équité, est devenu rigide muet et verticalisé comme une épée. Et chaque abonné

est conscient d'une menace arbitraire (à sa tête de client) s'il sort des chemins (sujets) balisés, ou

d'ailleurs sans qu'il le fasse, et en tout cas il éprouve cette menace à chaque déconseil malveillant

(dont les journalistes ne sont pas exempts, on imagine alors l'ambiance !) avec risque de repli dont

il est l'objet.

Question: combien de messages de soutien ont été envoyés souterrainement au média, d'une majorité

silencieuse, satisfaite que la fonction de déconseil ait été installée ? Car si elle le fut, - MDP nous l'a dit -, 

c'est pour avoir été réclamée en amont et peut-être à cor et à cris par des abonnés...Toujours est-il que

pas plus tard qu'aujourd'hui on a assisté à l'avènement d'un nouveau billet, nouveau blog ,

nouveau journaliste, qui est un message d'auto-satisfaction que beaucoup viennent déjà recommander

(et quelques-uns contrer):

http://blogs.mediapart.fr/blog/alix-de-crecy/161013/mediapart-cest-aussi

Ce billet réjoui, tout en louanges qu'on pourrait partager pour ce qui concerne les enquêtes, les articles,

les infos de Médiapart ... n'en reste pas moins une forme de fin de non-recevoir à nos critiques, lorsqu'on le lit.

Je persiste encore un temps, sans beaucoup y croire (mais mon Etat des lieux portant le numéro 1, il pourrait

donc être suivi d'autres ... peut-être) à espérer que quelque chose peut bouger en un sens + pacifié et

responsable, avec toujours refus de la censure en ces fonctions déconseiller/repli/dépublication.

On continue à poster des remarques dans ce sens sur le billet méta-médiapart initié par Luc Rigal le 21 juillet:

http://blogs.mediapart.fr/edition/meta-mediapart/article/210713/deconseiller-pour-faire-taire-deconseiller-pour-ne-rien-dire

 Mais jusqu'à quand ... pour ma part, je l'ignore.

Ce 16 octobre 2013,

 Taze Kachinu  (moi même ayant échangé mon pseudo leventseleve2013,  pour sa traduction en japonais.)

Le 19 novembre 2013 Le Repli est enfin définitivement Replié ! ( annonces petites du média)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement