Kaze Tachinu
«Le vent se lève!...Il faut tenter de vivre » Le Cimetière marin ( Paul Valéry ), 風立ちぬ, Kaze Tachinu, Château Kînz, Chateau Zînk, Zink Tchâ Eau, mf ...
Abonné·e de Mediapart

156 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 mai 2013

Bijoux magic, " Mud "

Kaze Tachinu
«Le vent se lève!...Il faut tenter de vivre » Le Cimetière marin ( Paul Valéry ), 風立ちぬ, Kaze Tachinu, Château Kînz, Chateau Zînk, Zink Tchâ Eau, mf ...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

         Bloc brut de lapis-lazuli

Bijoux magic: je me souviens de ce jeu d'enfant offert à un Noël, il y a 15 ans, une boîte à bijoux pris dans leur gangue de boue; le jeu et l'émerveillement de l'enfant consistant à révéler la pierre précieuse en en rinçant la boue à l'eau courante. Métaphore appropriée au beau film de Jeff Nichols "Mud"; l'eau est celle du Mississipi, les joyaux sont l'âme des personnages, homme et enfants.

Moteur: le film commence, en immersion dans la nature ancestrale ( rivière, terre, bois,) par un appel sur portable ( objet contemporain s'il en est, ) et immédiatement ensuite par la mise en mouvement des ( presque ) adolescents; le moteur sonore du 2 roues qui les transporte résonne et nous fait signe; puis pour que le bateau échoué sans son moteur ( c'est dit par Ellis, un des deux garçons, ) en haut de l'arbre, poétique ! redémarre, il va falloir que Neckbone ( le second garçon ) lui en dégotte un. D'entrée le film nous donnait donc la clé de son propre moteur, car ce sont bien les enfants qui font bouger l'homme échoué, son véhicule et finalement sa vie, - et la leur aussi. On est immédiatement à l'intérieur des personnages sans rien d'artificiel ni rien de surplombant.

D'un trio l'autre: le trio masculin ( comme sur l'affiche )

opérant magnifiquement et sous-jacent, l'ado et ses parents; la mère et Juniper ( la petite amie que Mud espère reconquérir, ) se superposent; les deux actrices se confondent et c'est logique puisque Ellis va tenter de dénouer, renouer les fils avec cette mère/femme aimée du père de substitution, le temps d'une fiction.

Le plomb en or: autre exemple de l'intelligence dans le traitement du film, l'homme des bois décrit sa bien-aimée, celle qu'il espère retrouver, celle pour qui il aurait tué et fui; il parle des oiseaux tatoués sur ses bras, on imagine une mythique divinité ( jupitérienne, après inversion du nom et confusion de Jupiter et de Junon ! ...) et c'est une jeune femme pop, trivialement vêtue et occupée à ses courses au supermarché,( sans parler du geste éloquent et grossier à des jeunes gens insistants ), que les deux amis vont, eux, immédiatement identifier. Car ils ont le pouvoir de transformer en or imaginaire, le plomb de la réalité, ou la boue,  pour reprendre le titre, Mud.

ps: Et l'oncle de Neckbone avec son improbable scaphandre pêchant dans le Mississipi !

     Et Mud avec son " père" fixant, heureux comme un enfant, l'horizon dégagé.

     Et l'adolescence qui vient pour Ellis ...

     Et la musique du générique de fin: Help me Rhonda, des Beach Boys

     http://www.youtube.com/watch?v=OzcjlKCJDnU&feature=player_embedded

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)

La sélection du Club

Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Migrations environnementales #1 : la sécheresse dans la Corne de l’Afrique
Le manque d’eau pourrait, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), concerner 40 % de la population mondiale avant 2050 et pousser à la migration jusqu’à 700 millions de personnes. Dans la Corne de l'Afrique, le réchauffement climatique entraîne déjà des déplacements de population.
par BPI - Migrants, réfugiés, exilés
Billet de blog
Le radeau de la Méduse ou le naufrage du vieux monde
[Rediffusion] Les connivences du pouvoir politique et financier aux affaires du vieux monde témoignent chaque jour de leur mépris pour les populations et la démocratie. Partout la nostalgie impérialiste de la domination s'impose comme sauvetage de la mondialisation sauvage. Ne laissons pas le saccage et la peur nous plonger en eaux troubles et relisons plutôt Le radeau de la Méduse du génial Géricault.
par jean noviel
Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre