CP – Début de la saison militante pro-cannabis

Le mois d’avril sonne, pour les cannabinophiles, le début des événements soutenant leur cause. Cela commence par le « 4:20 » dont l’origine nord-américaine bien que mal définie, consiste en des rassemblements le 20 avril, où les fumeurs sont appelés à manifester.

bandeau-concert

En France, deux événements sont prévus. Le premier aura lieu à Villeurbanne. Dans la foulée de l’initiative municipale visant à interroger la population sur la délicate question du statut du cannabis organisé par la ville dès novembre et dont les résultats ont été publiés dans le dernier numéro du journal municipal, Viva, le CIRC Lyon apportera sa pierre en proposant une conférence à l’entrée libre. « Bienvenue au Cannabistrot™ ! Quelle légalisation pour demain ? Libérale, étatique ou libertaire ? », l’association historique de lutte antiprohibitionniste tentera de répondre à la question avec la participation de spécialistes de la botanique, du Droit, de la santé, des arts, mais aussi des usagers-experts récréatifs et thérapeutiques. C’est à l’adjoint au maire à la sécurité de Villeurbanne, M. Didier Vullierme, que nous devront l’inauguration de la journée. Une soirée festive à prix libre clôturera l’événement.

Les samedi 20 et dimanche 21 avril, c’est à Paris que se tiendra le Festival 420 organisé par l’association Norml France. Un nouvel événement parisien autour du cannabis, après les mémorables salons du chanvre qui se tinrent à Paris, Lyon et Rennes voici quelques années.

Les prochains rassemblements cannabiques interviendront en mai avec la Cannaparade/Marche Mondiale du Cannabis, puis en juin avec le traditionnel Appel du 18 Joint qui auront lieu dans plusieurs villes de France métropolitaine et outre-marine.

L’abandon d’une politique exclusivement axée sur la stigmatisation et la répression n’est plus qu’une question de temps, comme le préfigurent les choix de nombreux États nord-américains ayant pourtant longtemps porté cette abomination. La France comme l’Europe, n’échappera pas à ce formidable moment de l’histoire, mais c’est visiblement sous l’impulsion de la société civile et de l’ensemble des organisations d’usagers que cela se produira, en l’absence de courage politique institutionnel.

Fédération des CIRC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.