COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Face à l’hypocrisie et l’incompétence de nos dirigeants, nous

Afin de se faire entendre, les usagers des drogues et particulièrement les cannabinophiles, sont une nouvelle fois appelés à signer une pétition en ligne

ac-contrav-non-merci-1-2

 

 

 

 

Les auditions des associations investies dans la réduction des risques liés à l’usage des drogues – autant celles des intervenants de santé que des usagers – n’ayant eu que peu d’impact sur la mission parlementaire chargée d’étudier le projet gouvernemental d’amende forfaitaire, une nouvelle initiative citoyenne vient de voir le jour. Une énième pétition donc, après celle lancée par le CIRC et qui avait recueilli un peu moins de 3700 signatures, dont celles de quelques personnalités, à l’occasion du 40ème anniversaire de l’Appel du 18 Joint en 2016.

C’est initié cette fois-ci par l’association Norml France, émanation de la célèbre organisation antiprohibitionniste nord-américaine qui œuvre depuis des décennies avec les résultats que l’on constate aujourd’hui.

Pétitions et communiqués de presses, agrémentés de quelques conférences et colloques, sont hélas les seuls moyens dont disposent, en France, les mouvements engagés dans la réforme de la politique des drogues. Malgré un relatif assouplissement du discours ambiant, force est de constater que le débat médiatique s’est dernièrement vu confisqué par la nouvelle pensée dominante sur le sujet, celle de l’ « addictologie », dogme tout aussi réducteur et moraliste que ne le fut celui, criminogène de surcroît, de la prohibition.

Le CIRC appelle donc les cannabinophiles dont il se revendique depuis toujours, à signer cet appel à l’abandon du projet gouvernemental de contraventionnalisation des usagers des drogues en général et du cannabis en particulier.

Le CIRC considère par ailleurs qu’il est un devoir d’utilité publique pour tous les usagers des drogues, que de refuser de régler ce qui s’apparente d’avantage à un racket d’État qu’à une véritable politique de santé publique. Il appelle donc à un mouvement de désobéissance civile sur ce sujet.

#ContraventionnalisationNonMerci
#StopLaProhibition

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.