Démonter les CRA ! Rencontre + Soirée de soutien aux retenu.e.s

Une rencontre est organisée en soutien aux luttes dans les Centres de Rétention Administrative le vendredi 8 février de 18h à minuit à l'EHESS (105 et 96 Bd Raspail, Paris). Pour la liberté de tous·tes les retenu·es et la fin de l'enfermement, organisons nous !!

 

8-fev

C'EST QUOI LES CRA? POURQUOI LES DÉMONTER ?

Raconter le racisme d'État dans ces lieux d'enfermement

Rafle – rétention – déportation : les Centres de Rétention Administrative sont au cœur des politiques d'expulsion des personnes non françaises. Ils matérialisent un type de répression raciste banalisée par plus de quarante ans de construction d'un « problème » migratoire par des politiques sécuritaires et des discours xénophobes. Criminalisés et irrégularisés par des lois de plus en plus restrictives en termes de droits d'asile et séjour, les corps des étranger·es enfermé·es derrière les barbelés sont soumis à une violence organisée et banalisée : passages à tabac, humiliations quotidiennes, nourriture infâme et maltraitances médicales. L'arbitraire du non respect des droits les plus fondamentaux est poussé au paroxysme de la barbarie d'État au moment des déportations. Les personnes sont bâillonnées, droguées, mutilées, voire étouffées lorsqu'elles résistent à la déportation vers des destinations où elles sont parfois en danger. On meurt d'être enfermé·e, on meurt d'être déporté.e.
Les CRA incarnent, sous son jour le plus terrible, la répression raciste qui s'abat tout autant dans les quartiers populaires et les prisons. Démonter les CRA, c'est aussi stopper les rouages d'un système néocolonial qui est en mouvement dans tous les espaces de la société, c'est visibiliser ce qu'on veut nous dissimuler derrière de hauts murs. C'est nommer ce que l'on ne nous explique pas.

COMMENT LES DÉMONTER ?

Partage des pratiques de lutte

Le mois de janvier 2019 a vu une grève de la faim collective se coordonner entre différents CRA. Si la répression policière est féroce en leur sein, il nous faut, prisonnier.e.s et personnes solidaires, avec ou sans-papiers, être d'autant plus fort·es et organisé·es. C'est pourquoi nous ne proposons pas un énième colloque désespéré sur la brutalité de l'État mais une réunion d'organisation et d'information qui vise la diffusion et la coordination d'outils et de stratégies de lutte collectives. Nous proposerons ainsi une rencontre en deux temps : tout d'abord, dans l'amphithéâtre Forêt, des interventions pour informer, pour lutter contre l'indifférence. Puis, au 96, des ateliers, pour en apprendre plus sur cette lutte, sa longue histoire et ses liens avec les quartiers populaires. Ce moment sera aussi l'occasion de discuter sereinement des manières dont elle s'est faite, dont elle est faite aujourd'hui et des manières dont elle se composera dans l'avenir.


AVEC QUI LES DÉMONTER ?

Bricks par bricks, verres par verres, nous détruirons les centres de rétention !
On propose de se réunir à partir de 20h30 toutes et tous ensemble, et de poursuivre les échanges dans un moment convivial où nous pourrons manger, boire et danser pour réchauffer nos cœurs et nos corps, moteurs de la lutte.


Collecte de vêtements chauds, de sous-vêtements et de téléphones sans caméra pour les retenu·es !

PS : si c'est pour poser des questions sur la nature de l'être sous l'État d'exception, vous pouvez rester chez vous. Intellos go home.

/!\ PROGRAMMES /!\ :
18h-19h00 : Rencontres en Amphithéâtre François Furet (105 Boulevard Raspail). Démonter les CRA, pourquoi ?
19h30-21h : Ateliers en Salle des Lombards (96 Boulevard Raspail). Démonter les CRA, comment ?

Dès 20h30 jusqu'à MINUIT : Soirée de soutiens aux prisonnier·es à la Brêche. Repas à prix libre et boissons 
FANFARE INVISIBLE + DJ SET ELECTRO ORIENTAL.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.