Une "simple opération de contrôle" pour des expulsables, avec un film de F. Roy

c'est une simple "opération de contrôle administratif" assène BFM, presque un contrôle des billets comme on pourrait faire dans le métro tu vois? Sauf que tout est prévu. Notre gouvernement finalise la signature d'un accord avec tous les pays concernés et bientôt ça sera retour à l'envoyeur. C'est en cours. Tout roule. Abracadabra ils vont bientôt disparaitre. Pour de vrai.

Ca tourne en boucle sur BFM: ceux qui n'ont pas fait de demande d'asile peuvent être renvoyés dans leur pays. Cette déclaration de Bernard Cazeneuve, fait écho à l'annonce il y a deux jours par tous les médias de l'arrivée massive des réfugiés de Calais sur les trottoirs parisiens. Qu'ils disent. Ah bon. Si si tous les médias sont venus sur le campement nous prévenir, alors c'est vrai que c'est vrai. Pourtant ils étaient déjà là depuis des semaines. Plus de 3000. Mais à ce moment-là aucun médias n'étaient la pour le voir. Pour le croire.

"Abracadabra" (6'11") © Florence Roy/Salam quand même

Donc, si on cumule ces deux informations, on peut considérer que les trottoirs de Paris viennent d'être envahis par les réfugiés de Calais. Ce sont donc les réfractaires, ceux qui n'ont pas voulu monter dans les bus, ceux qui n'ont pas voulu faire de demande d'asile en France, ceux qui sont expulsables. Et l'aubaine de Bernard, c'est qu'une partie de ceux qui étaient là depuis des semaines sur les campements parisiens n'ont toujours pas fait de demande d'asile à France Terre d'asile. Qui est saturé. Mais de savoir que les demandes d'asile sont quasi impossibles de cela on se fiche bien. Personne n'en parle. Pour Bernard Cazeneuve pas d'excuse. Sa priorité est de trouver des solutions pour se débarrasser des réfugiés. Alors cette arrivée massive est l'aubaine. Ni vu ni reconnu on met tout le monde dans le même sac et le tour est joué. Tout le monde dans l'avion. Ouste! Parce que non, Anne a prévenu: elle n'en veut pas. Le centre d'accueille de la Porte de la Chapelle est réservé à d'autres personnes, au nouveau flux quotidien de réfugiés, pas à ceux qui attendent depuis des semaines, des mois… Et puis chez Anne on joue au Criquet. Alors des "no borders" de l'humiliation qui campent dans leur pisse il faudra que Bernard gère. Et puis son futur centre d'accueil qui devait ouvrir en mai vient à nouveau de voir sa date d'ouverture repoussée de 15 jours. Non vraiment elle ne peut rien faire. Bernard se retrouve avec 4000 personnes sur les bras… Plus toutes celles qui arrivent encore chaque jour pour les 15 prochains jours… Hier soir une femme avec son bb de 13 mois… un vieux Monsieur russe… une famille encore…

Alors oui, ce matin, 8h, Bernard s'y colle. De l'intérieur. Avec ses outils à lui hein. Des robocops, des bus, des cars, des trucs qui tirent et qui font peur, des bombes lacrymos. On commence petit, par Jaurès. Entre 800 et 1000 personnes vivent ici depuis des semaines. 400 selon BFM. Et tout se déroule comme prévu. La com d'Etat gaze fort. Car devant les cameras biberonnées aux dénis, rien ne choque. Ni les réfugiés tapés quand ils veulent récupérer leur tente, ni les enfants, ni les mineurs embarqués dans les bus, ni les cris et les larmes des hommes qui ont traversé ciel et terre pour être protégés par ceux qui les étouffent. Les CRS chargent et gazent la nasse. Les Afghans font cramer leurs affaires pour atténuer la douleur du spray dans les yeux grâce à la fumée. Mais de cela on en parlera pas. On explique vite le contexte, que c'est la 27e fois depuis aout. On ne prononce pas non plus le mot violence, et surtout pas le mot rafle. On a pas le droit, dixit un journaliste accroché à la parole d'Etat: c'est une simple "opération de contrôle administratif" assène BFM, presque un contrôle des billets comme on pourrait faire dans le métro tu vois? Pas plus pas moins. Des tentes, matelas et couvertures, téléphones, des papiers sont jetés à la benne pour le "nettoyage"... Et puis les 100 sans papiers qui n'avaient pas leurs papiers seront punis par une OQTF ou un renvoi tu vois. Tout est prévu. Notre gouvernement finalise la signature d'un accord avec tous les pays concernés et bientôt ça sera retour à l'envoyeur. C'est en cours. Tout roule. Abracadabra ils vont bientôt disparaitre. Pour de vrai.

Dans le même temps loin des caméras se joue un autre tour de passe-passe: on vide des hôtels remplis de réfugiés qui attendent une prise en charge véritable depuis la dernière évacuation du 16 septembre 2016. Dommage, ceux-là retournent à la case départ, ont les remet au 115, pour donner la place à ceux qui seront bientôt évacués, vous savez, les "bons" sans papier avec papier.

Et demain, donc, Bernard, à qui le tour? C'est pas mal demain mardi 1er novembre, c'est férié. Les rédactions sont désertées et ils ont déjà traité le sujet maintes fois. Ou alors après-demain? Combien sont-ils sur les trottoirs de Paris? Quel sera le prochain trottoire évacué? Il y a le choix: il y a 4 zones. Les Erythréens sous le métro Jaurès, les Ethiopiens, les Oromos, les Soudanais… avenue de flandres. Et pourquoi pas les Afghans de Jaurès à nouveau, car ce soir ils se sont déjà ré-installés.

PS: Le 1er novembre, certains des 100 étaient sortis mais on ne sait pas où ils sont...

Pour aider:

-Pour aider les mineurs isolés vous pouvez vous adresser à TIMMY - Team Mineurs du CPSE :
https://www.facebook.com/groups/TIMMY75/
Pour info:
http://www.liberation.fr/…/20…/03/mineurs-isoles-etrangers/…

- faire des dons de nourriture
>> produits petits déjeuner : me contacter en MP
>> produits repas : contacter la cuisine des migrants (https://www.facebook.com/La-Cuisine-Des-Migrants-30578306…/…)

- aider à cuisiner ou à servir les repas (mêmes contacts)

- accompagner des personnes à l’hôpital pour des consultations médicales (très simple, il suffit d'avoir quelques créneaux de disponibles en journée, même 2h toutes les 2 semaines !)
Contactez Romane Tal en MP

- donner des cours de français (le BAAM en met en place et cherche toujours de nouveaux bénévoles) Contacter baam.francais@gmail.com / https://docs.google.com/…/1FAIpQLSd_xDavSf-Vy0LR7…/viewform…

- faire un binôme de français environ 1h par semaine, pour un migrant qui a besoin de pratiquer
https://docs.google.com/…/1FAIpQLSfJB18Y66MbKWYjf…/viewform…

- donner des vêtements et chaussures HOMME
Pour le vestiare :
VESTIAIRtE - Solidarités St. Bernard de la Chapelle.
12 rue St. Bruno 75018 Paris et la rue St. Luc.
https://m.facebook.com/story.php…

- donner des couvertures, duvets et tentes car il caille la nuit ! Pour cela contactez Maria Renon en MP

- Héberger ponctuellement des personnes fragiles qui n'ont pas d'autre solution que la rue (mineurs, familles), contactez Hélène Seingier pour les mineurs et Aurore Cyrille pour les familles (sur facebook)

- ou tout simplement donner un peu d'argent pour aider les réfugiés de Stalingrad et Jaurès (pour acheter du matériel, de la nourriture, des nuits d’hôtel en urgence pour les plus vulnérables, etc.)
Lien vers la cagnotte : https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-migrants-de-republi…

Et aussi partager.

 

"Abracadabra" (6'11") © Florence Roy/Salam quand même

Ce matin les 100 Afghans arrêtés n'étaient toujours pas ressortis..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.