Contre les conditions de rétention, par les retenus du CRA de Vincennes.

Les retenus du centre de rétention de Vincennes dénoncent la détérioration de leurs conditions de détention et ont décidé de refuser la nourriture qui leur est distribuée, préférant partager entre eux les dons de leurs visiteurs.

Le 06/06/2019, Vincennes.

Nos droits civils sont bafoués et non respectés. En protestation, nous refusons la nourriture distribuée depuis le 6 juin au matin.

img-0821-2

  1. Concernant notre aide médiale.

Conditions déplorables

- Les retenus sont souvent malades et pour les soigner peu importe la maladie, le régime médical s’arrête au Dafalgan 500.

- Sur les situations de soins urgents les délais d’action sont de minimum deux semaines.

- Les retenus sont toujours en attente d’un bilan santé qui n’est quasiment jamais acté.

 

  1. Au niveau du réfectoire où nous nous rendons deux fois par jour.

-Les conditions sont insoutenables

-Le régime alimentaire n’est pas respecté

-Le menu est tous les jours quasiment pareil

-dernier mot : dans la salle commune où nous mangeons : coulée d’excrément venant d’un étage au-dessus. Odeur nauséabonde pendant le repas.

-Les droits de l’homme ne sont pas respectés (exemple : une fois quand il a été mentionné à un officier gradé que ça puait dans la salle à manger, il a répondu : « Si ça ne te plait pas, tu ne manges pas ».

-Les poubelles ne sont souvent pas ramassées.

 

Signé par 51 retenus.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.