" Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s"- Appel à manifester !

Aujourd'hui a lieu la présentation du projet de loi Asile/Immigration en conseil des ministres. Aujourd'hui ont été affichées dans Paris des banderoles pour dire non à cette loi et pour appeler à manifester cet après midi à partir de 18h30, de Place Saint-Michel à l'Assemblée Nationale.

Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s

Aujourd'hui a lieu la présentation du projet de loi Asile/Immigration en conseil des ministres,
qui marque un tournant ultra répressif pour les personnes exilées,
et des difficultés multipliées pour les personnes, collectifs et associations solidaires qui les soutiennent.

 

Aujourd'hui nous avons affiché dans Paris des banderoles pour dire non.

NON aux conditions d’accueil scandaleuses des exilés, NON aux violences qui leur sont faites.
NON au traitement de l’immigration sur un mode répressif.

 

OUI à un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s.,
parce qu’une politique de l’accueil et de l’asile est possible.

 

Nous vous appelons à venir manifester, cet après midi à partir de 18h30, de St Michel à l'Assemblée Nationale.

 

 

Accueil inconditionnel de tous les exilés Accueil inconditionnel de tous les exilés

Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s
Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s Pour un accueil inconditionnel de tou.te.s les exilé.e.s
Accueil inconditionnel de tous les exilés Accueil inconditionnel de tous les exilés
Pour un accueil inconditionnel de tous les réfugiés Pour un accueil inconditionnel de tous les réfugiés

Accueil inconditionnel de tous les exilés Accueil inconditionnel de tous les exilés

 

 

 Appel de la manifestation contre le projet de loi asile/immigration : 

https://baamasso.org/fr/appel-de-la-manifestation-contre-le-projet-de-loi-

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.