Les jeunes étrangers de Grenoble se mobilisent pour faire valoir leurs droits !

Plusieurs jeunes isolés étrangers pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance se retrouvent abandonnés à leur majorité : le Conseil départemental de l’Isère a décidé de leur refuser une mesure d’assistance éducative. Avec ses partenaires, La Cimade dénonce ce refus emportant des conséquences dévastatrices pour l’avenir de ces jeunes, et relaye leurs témoignages.

En plein été, le Conseil départemental de l’Isère met à la rue les jeunes étrangers, il leur refuse tout accompagnement pourtant prévu par la loi.

La préfecture en profite pour délivrer des OQTF (obligations de quitter le territoire français).

Mais les jeunes se mobilisent pour faire valoir leurs droits !

Ils demandent à être entendus et les associations 3aMIE, Apardap, La Cimade, L’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de Grenoble, Médecins du Monde, Secours Catholique se mobilisent à leurs côtés.

Une vidéo et des témoignages à partager et diffuser pour soutenir les jeunes en difficulté de Grenoble.

Les jeunes étrangers de Grenoble se mobilisent pour faire valoir leurs droits ! © La Cimade

lettre-mie-grenoble

 

Lire le communiqué de presse des associations sur le site de La Cimade.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.