Les refugié-e-s, entre perspectives historiques et réalités actuelles

Soirée d’ouverture du festival Migrant’scène de La Cimade IDF le 15 novembre à Paris à 18HDe quelle manière a évolué le parcours et l’accueil des réfugiés ? Accueillis à bras ouverts dans les années 70 en France, les réfugiés aujourd’hui font face à de nombreux obstacles tant naturels, administratifs que sociaux : de quelle manière a évolué le parcours et l’accueil des réfugiés depuis cette époque ?  Désormais traité au niveau européen, l’accueil des réfugiés, s’est complexifié et est de plus en plus soumis à des conditions restrictives.

Soirée d’ouverture du festival Migrant’scène de La Cimade IDF le 15 novembre à Paris à 18H

De quelle manière a évolué le parcours et l’accueil des réfugiés ? Accueillis à bras ouverts dans les années 70 en France, les réfugiés aujourd’hui font face à de nombreux obstacles tant naturels, administratifs que sociaux : de quelle manière a évolué le parcours et l’accueil des réfugiés depuis cette époque ?  Désormais traité au niveau européen, l’accueil des réfugiés, s’est complexifié et est de plus en plus soumis à des conditions restrictives. Par ailleurs, de nouvelles problématiques touchant à une évolution des contextes géopolitiques, environnementaux, sociaux sont apparues.

Trois points de vue se confronteront pour mettre en perspective l’histoire et les réalités actuelles auxquelles ils doivent faire face : Karen Akoka, sociologue de l’immigration, Mana Neyestani, auteur de B.D. et notamment  du Petit manuel du parfait réfugié politique ainsi que Joseph Landry, résident au centre d’hébergement de Massy, engageront une discussion questionnant t remettant en cause les politiques actuelles d’accueil (ou de non accueil) françaises et européennes d’accueil actuelles.

La soirée d’ouverture du Festival à Paris se déroulera à la Maison des métallos le 15 novembre.

Autour de ce débat central deux créations artistiques !
La soirée débutera par un duo vocal et musical de la compagnie Le regard du loup intitulé : Le voyage de Khady Demba. Mis en scène par Ghislaine Beaudout, ce spectacle, adapté du 3ème texte de Trois Femmes puissantes de Marie NDiaye, conte le périple d’une jeune femme d’Afrique subsaharienne jusqu’aux portes de l’Europe. Catherine Benhamou et Alvie Bitemo mettent en voix et en musique le parcours de cette héroïne des temps modernes, bravant les souffrances d’un voyage contraint. Les deux appels se mêlent, dialoguent, s’écoutent donnant alors vie à Kadhy, Khadi, femme digne et puissante.
La soirée se clôturera par un concert d’Apkass, jeune slammeur congolais. Son livre-disque, Mais il arrive que la nuit tombe à l’improviste retrace trois jours de l’existence de Jean Tshisuaka. De Kinshasa à Paris, Apkass, accompagné d’un saxophoniste et d’un percussionniste, déclamera le parcours d’un homme en exil.

Témoignages, regards scientifiques et artistiques : ainsi s’ouvrira l’édition 2O15 du Festival Migrant’scène à Paris qui s’annonce riche de réflexions, d’émotions, de rencontres et d’échanges, suppléant les discours quotidien sur l’immigration. 

Informations pratiques : Maison des métallos – 94 rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris - 18h00
Entrée libre / Réservation > reservation@maisondesmetallos.org

Une programmation dans toutes les régions à découvrir sur le site du festival Migrant'scène

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.