Migrant’scène 2019 : demandez le programme !

Le festival Migrant’scène, événement festif et culturel de La Cimade, commence cette année le vendredi 15 novembre avec notamment une action commune dans de nombreuses régions en France. Cette édition 2019 prend une saveur particulière car La Cimade fête ses 80 ans ! 80 ans d’engagement, 80 ans de résistance !

affiche-migrantscene-2019
Avec plus de 400 évènements en France métropolitaine et en Outre-mer, Migrant’scène propose 3 semaines de rencontres et de regards croisés sur les migrations.

Dans un contexte d’instrumentalisation politique des questions migratoires, qui se traduit par une répression de plus en plus dure à l’encontre des personnes étrangères  (cf l’adoption de la loi Asile et immigration en 2018), Migrant’scène a choisi de mettre  à l’honneur les  « Résistance(s) » :

  • A commencer par les résistances des personnes étrangères elles-mêmes, en donnant à voir et à comprendre la manière dont elles résistent aux politiques migratoires qui fragilisent leurs droits fondamentaux, et plus généralement comment elles résistent au racisme et à la xénophobie dont elles sont susceptibles d’être l’objet. Grâce à des expositions, comme à Tourcoing ou encore à Caen , vous plongerez dans leurs combats. L’exposition Migrant’scène 2019, Migrations en Je du photographe Fabrice Spica, sera visible dans plusieurs villes : à Audincourt, Béziers, Caen, Dijon, Le Mans, Mont-de-Marsan, Mourenx, Niort, Peyrelevade,
  • Il y a aussi les résistances des aidant·e·s et accompagnant·e·s de personnes étrangères avec de nombreux films pour vous inviter à partager leur expérience.  Murs de papiers d’Olivier Cousin, bénévole à La Cimade, sera ainsi programmé dans de nombreuses villes (à Montpellier le 22 novembre, à Montbéliard le 2 décembre, à Clermont-Ferrand le 5 décembre) ou encore Déplacer les montagnes de Laetitia Cuvelier et Isabelle Mahenc projeté à Maubeuge le 25 novembre et On a beau tuer les hirondelles d’Anne Jochum le 22 novembre à Mazamet. A Alençon, c’est une exposition photo qui vous parlera de cette solidarité.

Migrant’scène, c’est aussi l’occasion de sensibiliser les plus jeunes. A Valence le 19 novembre, tout un lycée ouvrira ces portes à l’équipe de La Cimade : exposition Inhospitalité de Julien Saison, projection du court-métrage La France qui se lève tôt d’Hugo Chesnard et photo-langage sur les migrations ponctueront la journée.  A Dijon, le 20 novembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, une après-midi contes avec atelier « fresques » sera proposée aux enfants.

Faire la fête, c’est aussi une manière de  Cimade résister ! Lavous convie à de nombreux concerts : à Grenoble ce sera le 15 novembre, à Figeac le 16 novembre, à Rennes et à Paris le 30 novembre. Caen propose même un bal, le 23 novembre !

Vous êtes plus diurne que nocturne ? Vous pourrez pédaler avec et pour des personnes migrantes à l’occasion de Migr’en selle, la vélorution organisée par Chambéry le 16 novembre.

Ne résistez plus…à la tentation de participer à Migrant’scène : venez !

Retrouvez toute la programmation sur le site du Festival : www.migrantscene.org.

logocimade-800px

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.