La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

303 Billets

2 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2022

La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

Violences faites aux femmes, TOUTES les femmes doivent être protégées

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences contre les femmes, La Cimade alerte sur la persistance de violences graves à l’encontre de toutes les femmes et met en lumière la situation des personnes étrangères victimes de violence

La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pourquoi il est urgent de mettre fin à la violence contre toutes contre les femmes ?

Illustration 1

Le 25 novembre a été décrétée Journée internationale pour l’élimination des violences contre les femmes. C’est pourtant bien tous les jours que les violences à l’égard des femmes font de nombreuses victimes. Et les femmes étrangères ne sont pas épargnées, bien au contraire ! Du fait de la précarité de leur statut administratif, elles peuvent subir des violences aggravées et silencieuses parce qu’elles ne peuvent souvent pas se défendre efficacement en l’absence de titre de séjour, parce qu’elles ont peur d’être expulsées en cas de dépôt de plainte, parce que c’est compliqué pour être mises à l’abri, bénéficier d’un hébergement d’urgence, obtenir l’aide juridictionnelle pour divorcer ou encore bénéficier d’un suivi social.

La Cimade se mobilise

En cette Journée Internationale, La Cimade et ses équipes appellent à la mobilisation de chacun·e pour prévenir et éliminer la violence à l’égard de TOUTES les femmes et les filles, y compris quand elles sont étrangères et interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir de toute urgence en faveur d’une politique forte et protectrice.

 Un guide pratico-juridique « Victimes de violences, Comment mieux accompagner les personnes étrangères ? » Il dresse un rapide état des lieux et permettra aussi aux différents acteurs de mieux appréhender la situation des personnes étrangères victimes de violences et de disposer d’outils pour permettre à ces personnes de faire valoir leurs droits.

 Découvrez et téléchargez le guide « Victimes de violences, Comment mieux accompagner les personnes étrangères ? »

GUIDE VICTIMES DE VIOLENCES Comment mieux accompagner les personnes étrangères ? © La Cimade

 Témoignage :

Maria est victime de violences conjugales. Parce qu’elle est étrangère, elle n’a pas accès aux droits et à la protection attendue par l’Etat

8 mars 2022 : les femmes étrangères aussi ont des droits © La Cimade

Notre communiqué de presse à lire en suivant ce lien

Illustration 4

La violence à l’égard de toutes les femmes doit être une priorité.
Nous continuerons de nous battre pour que personne ne soit mis de côté !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte