La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

546 Billets

29 Éditions

Billet de blog 2 mars 2017

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

Jeudi, 20h. Réanimer notre démocratie, changer de République?

Le prochain « En direct de Mediapart » a lieu le jeudi 9 mars, à partir de 20 heures. Au programme, des échanges avec des universitaires, des élus locaux et des journalistes pour questionner l'évolution de nos institutions. Ce MediapartLive a exceptionnellement lieu un jeudi (au lieu du mercredi) en raison d'un partenariat initial avec le Forum Démocratie organisé par la Bibliothèque municipale de Lyon. Mais en raison d'un interdit de dernière minute venu de la mairie centrale de Lyon, il sera diffusé depuis nos locaux parisiens.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

Cette soirée « Réanimer la démocratie, changer de République ? » devait ouvrir le Forum Démocratie, quatre jours de débats, d’expression et d’échanges organisés par la Bibliothèque municipale de Lyon pour (re)penser la démocratie. Proposée en accès libre sur notre site, ainsi que sur YouTube, Facebook et Dailymotion, l'émission devait être diffusée en direct de la salle Édouard-Herriot du Palais de la Mutualité (3e arrondissement), comme annoncé sur Mediapart depuis le jeudi 2 mars.

Hélas, lundi 6 mars – donc à la dernière minute, le programme étant bouclé et les invitations lancées –, la mairie de Lyon, dont dépend administrativement la Bibliothèque municipale, nous a fait savoir qu'elle s'opposait au deuxième plateau prévu, en présence d'élus locaux de sensibilités opposées, au prétexte fallacieux qu'il s'agirait d'un « événement électoral ». Jamais le partenariat pour lequel Mediapart a été sollicité et qui fut validé par une délibération du conseil municipal, le 10 octobre 2016, ne stipulait que ce MediapartLive hebdomadaire, délocalisé pour l'occasion à Lyon, excluait la présence d'élus ou de représentants politiques – demande que, dans tous les cas, nous n’aurions pu accepter, au nom de notre indépendance éditoriale.

Il nous paraît stupéfiant qu’un débat sur la démocratie, sa crise française et sa rénovation nécessaire, ne puisse pas inclure un échange avec ses premiers acteurs que sont les élus et les formations qu’ils représentent – en l'occurrence, des élus locaux, afin que cet événement lyonnais ne soit pas un décalque d'un événement parisien. L'argument avancé par la mairie des « règles juridiques de la période électorale » ne tient pas, la campagne électorale officielle n’ayant pas commencé et Mediapart, journal indépendant relevant du pluralisme de la presse garanti par la Constitution, n’étant pas soumis aux règles imposées au service public audiovisuel.

L'une des élues lyonnaises invitée à ce live, Nathalie Perrin-Gilbert, mairesse du 1er arrondissement de Lyon, s'est émue de cette décision unilatérale de la mairie centrale, dont l'édile est le socialiste Gérard Collomb, soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle. Son billet de protestation est à lire ici sur sa page Facebook.

En conséquence de quoi, ce MediapartLive est maintenu comme annoncé mais rapatrié de Lyon à Paris. Avec regret pour les équipes de la Bibliothèque municipale qui se sont mobilisées pour ce projet, dans un esprit de démocratie participative et d'université populaire, nous avons décidé de ne pas organiser ce MediapartLive dans le cadre de ce partenariat lyonnais mais de le tenir dans nos locaux parisiens. Il aura donc lieu le même jour et à la même heure avec le même programme et les mêmes invités.

Nous présentons nos excuses à nos lecteurs de la région Rhône-Alpes qui se faisaient une joie d'assister physiquement à ces débats diffusés en direct. Ils pourront le faire virtuellement devant leurs écrans, via Mediapart, YouTube, Facebook ou Dailymotion.

Voici le programme qui reste inchangé, avec en première partie l'habituelle séquence de retour sur nos enquêtes :

  • 20 heures. Les violences faites aux femmes et retour sur le 8 mars

Au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, retour sur l'affaire Baupin et sur ce qu'elle a mis en évidence.

Avec Lénaïg Bredoux et Mathilde Goanec, journalistes à Mediapart. 

Soirée animée par Edwy Plenel et Fabien Escalona

  • 20 h 30. Changer de République ?

Invité-e-s :
Paul Alliès, professeur émérite à l'université de Montpellier et président de la Convention pour la VIe République
Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l'université Paris 1-Panthéon Sorbonne
Mathilde Mathieu et Mathieu Magnaudeix, journalistes à Mediapart

  • 21 h 30. Réanimer notre démocratie

Invité-e-s :
Nathalie Perrin-Gilbert, mairesse du 1er arrondissement de Lyon et candidate « hors parti » aux élections législatives
Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d'Auverge-Rhône-Alpes et secrétaire nationale du Parti de gauche
Un représentant d'En Marche !
Un élu Les Républicains 

  • 22 h 30. Usul, vidéaste engagé

Carte blanche à Usul, qui chronique pour Mediapart « L'air de la campagne ».

Pour ne pas manquer nos émissions en direct, inscrivez-vous à nos mails de rappel : vous pourrez choisir de recevoir un rappel le jour du live, une alerte au lancement de l'émission... 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
La ministre Caroline Cayeux démissionne en raison d’un patrimoine « sous-évalué »
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart