Mediapart lauréat du Prix Jaime Arias de l’excellence journalistique

L’Association des journalistes européens en Catalogne et le quotidien de Barcelone La Vanguardia ont décerné à Mediapart le Prix Jaime Arias de l’excellence journalistique, créé cette année pour honorer la mémoire d’une grande figure du journalisme catalan.

L’Association des journalistes européens en Catalogne et le quotidien de Barcelone La Vanguardia ont décerné à Mediapart le Prix Jaime Arias de l’excellence journalistique, créé cette année pour honorer la mémoire d’une grande figure du journalisme catalan.

Le 2 décembre 2007, la mise en ligne d’un présite annonçait notre intention de créer un journal numérique inédit, indépendant et participatif, sans publicité ni industriel, ne vivant que du soutien de ses lecteurs. Sept ans après, jour pour jour, l’annonce par le jury du Prix Jaime Arias, dont c’est la première édition, de distinguer Mediapart vient récompenser les efforts collectifs de l’équipe et des lecteurs qui ont permis le succès de cette aventure professionnelle et démocratique.

Le journaliste catalan Jaime Arias Le journaliste catalan Jaime Arias
Créé par l’Associació de Periodistes Europeus de Catalunya (APEC, voir l’annonce sur son site) et par le grand quotidien de Barcelone La Vanguardia (voir ici son article, accès payant), le Prix Jaime Arias de l’excellence journalistique a été créé cette année dans le double but d’honorer la mémoire d’une figure du journalisme catalan et de récompenser un média international. Son jury rassemble des journalistes (les dirigeants de La Vanguardia, ceux de l’APEC), des personnalités de la vie publique catalane et les deux enfants de Jaime Arias. Le communiqué de presse annonçant le lauréat du Prix est disponible ici en catalan, en espagnol et en anglais.

Jaime Arias (Barcelone, 1922-2013), qui avait commencé sa carrière en 1939, fut une référence du journalisme en Catalogne au XXème siècle, accompagnant la reconquête de la dignité et la construction de la démocratie. Symbole d’exigence professionnelle, il était animé d’un grand intérêt pour les questions internationales, notamment européennes. « Un periodista bueno » : lors de sa disparition, en octobre 2013, le titre sobre de l’hommage de son journal, La Vanguardia (à lire ici), dont il fut longtemps éditorialiste et conseiller de la direction, dit à la fois qu’il fut un bon professionnel et un homme bon.

La remise du Prix – une sculpture créée par Jaume Plensa (découvrir ici cet artiste de renommée internationale) – aura lieu mercredi 17 décembre à 19 h à l’Hôtel de Ville de Barcelone. D’ores et déjà, Mediapart remercie le jury pour cette distinction qui nous oblige autant qu’elle nous honore.

En Espagne, le journal en ligne InfoLibre est le partenaire de Mediapart, grâce auquel nous publions (ici) des articles en espagnol et qui, lui-même, tient une rubrique intitulée "Lo mejor de Mediapart" (). Il a évidemment informé ses lecteurs de ce prix (ici ou ).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.