Les «Mercredis de Mediapart» #9: un documentaire et deux émissions du Studio

Tous les mercredis, de 18 heures à minuit, Mediapart vous propose une soirée vidéo en accès libre. Au menu cette semaine : un documentaire sur l’Europe-forteresse, une émission sur les lettres envoyées au prisonnier Lula au Brésil, et un débat sur la décolonisation de l’écologie.

Désormais, les « Mercredis de Mediapart » sont « la case en clair » (de 18 heures à minuit) de notre journal numérique en ligne dont les contenus sont multimédias (textes, images, sons, vidéos) : nos explications détaillées sont à lire ici

Ce mercredi 8 mai, nous vous proposons un documentaire et deux émissions enregistrées dans notre Studio. Retrouvez ci-dessous les informations pour chacune de ces propositions, qui seront à visionner le soir même à la Une de notre site. 

  • Le documentaire Colis suspect, de Sofia Català Vidal et Rosa Pérez Masdeu

capture-d-ecran-2019-05-07-a-18-38-39
Qu’y a-t-il derrière la forteresse européenne ? Dans leur documentaire, les réalisatrices s’interrogent sur l’instrumentalisation du discours antiterroriste pour comprendre à qui bénéficie la fermeture des frontières de l’UE. Tourné en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie, en Grèce et au Maroc, ce film croise les analyses d’experts en droit, migrations, armement… avec des témoignages de migrants.

> Retrouvez les documentaires diffusés par Mediapart. 

  • Les Détricoteuses : « Cher Lula », lettres à un prisonnier politique

detricoteuses-au-miroir-du-passe-14-illustr
De nombreuses lettres sont parvenues à l’ancien dirigeant brésilien Lula, une fois celui-ci incarcéré. Les lire, c'est accéder à une parole spontanée et autonome de milieux populaires, appelée à devenir une source précieuse pour la communauté des historiens. Entretien avec Maud Chirio, maîtresse de conférences à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée, et impliquée dans leur conservation.

> Retrouvez toutes les émissions des Détricoteuses

  • Décoloniser l’écologie 

Un débat animé par Jade Lindgaard, entre Daiara Tukano, artiste et activiste, militante indigène d’Amazonie, et Fatima Ouassak, du collectif Front de mères. 

> Retrouvez les débats et entretiens Studio du journal. 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.