Mardi, dès 19h30, «En direct de Mediapart»: réagir à la terreur

Mardi 17 novembre, de 19h30 à 22h30, nous vous proposons une émission spéciale de «En direct de Mediapart», retransmise en accès libre sur notre site. Comment penser et surtout comment réagir au terrorisme, au lendemain des attentats du 13 novembre? Que peut, que doit faire la société pendant que les pouvoirs politiques cédent à la tentation du tout-sécuritaire et à la surenchère répressive? Le détail de notre soirée:

Mardi 17 novembre, de 19h30 à 22h30, nous vous proposons une émission spéciale de «En direct de Mediapart», retransmise en accès libre sur notre site. Comment penser et surtout comment réagir au terrorisme, au lendemain des attentats du 13 novembre? Que peut, que doit faire la société pendant que les pouvoirs politiques cédent à la tentation du tout-sécuritaire et à la surenchère répressive? Le détail de notre soirée:

  • 19h30-20h15. Après les attentats, premier bilan sécuritaire et politique

Emission animée par Frédéric Bonnaud, Joseph Confavreux et Edwy Plenel.
Quatre jours après les attentats de Saint-Denis et de Paris, la rédaction de Mediapart dresse un premier bilan. Faillite ou non des services de renseignements? Quelles avancées de l'enquête? Quelles conséquences pour nos libertés de l'instauration de l'état d'urgence? Quels choix politiques faits par la pouvoir? Faut-il réorienter la politique étrangère française.
Avec Lenaïg Bredoux, Thomas Cantaloube, Marine Turchi, Mathieu Magnaudeix

  • 20h15-21h15. Comment la société se mobilise

François Hollande et son gouvernement font le choix du tout sécuritaire, annonçant de nouvelles lois et jusqu'à une révision constitutionnelle. Loin des politiques, quelles sont les initiatives et les mobilisations qui peuvent naître au sein même de la société. Invités:

Mourad Benchellali, ancien détenu à Guantanamo, né en 1981. Devenu formateur dans l'insertion, Mourad Benchellali participe surtout à des opérations de prévention de la radicalisation des jeunes musulmans français. Lire ici un entretien réalisé par Mediapart.
Radia Bakkouch, présidente de Coexister, une association qui promeut, depuis 2009, le dialogue interreligieux auprès des jeunes. Lire ici son récent appel «Nous sommes unis».
Laurence de Cock
, professeure d’histoire-géographie en lycée à Paris et chargée de cours en didactique de l’histoire à l’Université Paris-Diderot. Membre du bureau du Comité de Vigilance face aux usages publics de l’histoire. Son dernier texte est à lire ici.
Autres invités en attente

  • 21h15-22h30. Syrie, Irak, Libye, aux racines de l'Etat islamique

En moins de trois années, l'organisation de l'Etat islamique a acquis une puissance déterminante, profitant du chaos proche oriental et de la guerre en Syrie, étendant son influence jusqu'au Sahel où il a su tirer profit de la crise libyenne ininterrompue depuis la guerre de 2011. Pour comprendre les ressorts de la puissance de cette organisation, nos invités:

Jean-Pierre Filiu, historien et spécialiste de l'Islam contemporain. Il publie Les Arabes, leur destin et le nôtre. Voir ici notre précédent débat.
Myriam Benraad, chercheuse associée à l’institut d’études politiques de Paris et spécialiste de l’Irak, dont le dernier livre s’intitule Irak, la revanche de l’histoire – De l’occupation étrangère à l’État islamique. Voir ici notre précédent débat.
Patrick Haimzadeh, ancien diplomate français à Tripoli (2001-2004), auteur de l’ouvrage Au cœur de la Libye de Kadhafi.
Claire Talon, spécialiste du monde arabe, longtemps basée au Caire. Elle a publié Al Jazeera, liberté d’expression et pétromonarchie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.