La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

537 Billets

29 Éditions

Billet de blog 18 sept. 2020

Hypothèse révolution, avec Paul B. Preciado

A partir du lundi 21 septembre, Mediapart accueille une chronique du philosophe et activiste trans Paul B. Preciado: « Hypothèse révolution ». Une fois tous les 15 jours, il y explorera une question à la fois subversive et classique, intime et systémique : et si nous vivions une époque révolutionnaire?

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

Epidémie de Covid, méga feux aux Etats-Unis, violences institutionnelles contres les migrant·e·s, surveillance généralisée des corps et des esprits, mobilisations massives contre les violences policières, déferlante féministe… Que se passe-t-il ? Qu’est-il en train de se produire de profondément bouleversant dans notre monde, au-delà de l’écume des évènements ? Dans nos corps, nos genres, nos usages des technologies, nos rapports à la maladie et à la mort, dans les entremêlements des questions de classes, de genres et de races supposées, dans les relations que nous créons avec les autres espèces vivantes ? Que sommes-nous en train de devenir ?

Soit nous acceptons la nouvelle alliance du néolibéralisme technologique et du néonationalisme et, avec elle, l'explosion des formes d'inégalité économique et de violence raciale, sexuelle et de genre ainsi que la destruction de la biosphère ; soit nous comprenons que nous sommes en train de traverser le changement de paradigme le plus profond depuis le XVIe siècle. Nous pourrions être en mesure d’initier collectivement un processus puissant de décarbonisation, de dépatriarcalisation et de décolonisation. Cette deuxième possibilité est celle que le philosophe Paul B. Preciado appelle l’« hypothèse révolution ».

Et si nous étions, au milieu de ce chaos politique, de cette dépression sociale et psychologique généralisée, en train de traverser la plus grande révolution de l’histoire ? Rien ne serait plus triste que de ne pas être au courant. Cette chronique sera consacrée, selon cette hypothèse, aux modalités d’un présent révolutionnaire.

Paul B. Preciado est philosophe et activiste trans. Il est l’un des penseurs contemporains les plus lus et les plus influents dans les études du genre, sur les politiques sexuelles et le corps. Il a publié plusieurs livres, parmi lesquels : Je suis un monstre qui vous parle (Grasset), Un appartement sur Uranus (Grasset), Testo junkie (Grasset) ou Pornotopie (Climats). 

En avril dernier, en plein confinement, il a publié dans Mediapart les leçons du virus : face aux épidémies, quelles sont les vies que nous voulons sauver ? Covid-19, sida, syphilis : chaque société peut se définir par les pathologies virales qui la menacent et la façon dont elle s’organise face à elles (ici le volet un, et là la seconde partie de ce texte).

Notre journal lui avait consacré un article, en 2011, lors de la publication de son livre Pornotopie, sur la nouvelle forme de masculinité, techniciste et à domicile, inventée par Hugh Hefner, le fondateur du magazine Playboy.  

L’auteur était alors une autrice, Beatriz Preciado.

En 2015, nous l’avions interviewé au sujet des mouvements « indignés » espagnols et du succès électoral des candidatures citoyennes. 

En 2020, Paul B . Preciado est philosophe associé au Centre Pompidou. Il y présentera une nouvelle histoire de la sexualité entre le 15 et le 18 octobre prochain en compagnie de Françoise Vergès, Virginie Despentes, Elisabeth Lebovici, Maria Galindo, Adèle Haenel, Nadège Beausson Diagne, Rokhaya Diallo et Elsa Dorlin, entre autres. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel