Mercredi dès 19h30: Philippe Poutou, Mediapart face à ses abonnés et le participatif

« En direct de Mediapart », notre émission vidéo en accès libre, vous propose mercredi une édition exceptionnelle. Comment débattre sur Internet ? Comment mieux se saisir du participatif et de l'intervention des lecteurs au moment où des journaux ferment leurs espaces de commentaires ? Mediapart a invité plusieurs abonnés pour en débattre. Et avant cela, dès 19 h 30, la rédaction recevra Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle.

Plusieurs sites d'information ont fait, ces derniers mois, un choix radical : supprimer les espaces de commentaires et les forums de débats. L'explication avancée est que ce débat public numérique deviendrait ingérable, d'une qualité de plus en plus dégradée, confisqué par quelques armées de trolls et des commandos de propagandistes. À l'heure des « faits alternatifs » vantés par l'équipe de campagne de Donald Trump, ces espaces participatifs où se construisent les relations entre lecteurs, citoyens et journalistes, seraient devenus les amplificateurs des rumeurs, désinformations, thèses complotistes et fausses nouvelles.

Mediapart s'est construit dès son lancement en 2008 sur deux piliers : le Journal, lieu de production d'informations par une équipe de journalistes professionnels ; et le Club, lieu de libre expression de ses lecteurs, avec une modération ne se faisant qu'a posteriori. Ce large espace participatif n'a cessé de se développer sur Mediapart, non sans connaître quelques crises et incendies. À la veille de l'élection présidentielle – mais c'est aussi toujours le cas, dès qu'il s'agit de Russie, d'Ukraine, de Syrie –, les fils de commentaires deviennent parfois des champs de bataille où l'insulte et la violence verbale tiennent lieu d'argumentaires.

Cette « démocratie internet » est-elle entrée en crise ? Comment améliorer le débat public sur le numérique et les échanges entre les abonnés de Mediapart et sa rédaction ? Ce seront les thèmes de nos deux débats à partir de 20 h 30. Mais avant :

  • 19 h 30-20 heures. Face-à-face avec Philippe Poutou

Animé par Stéphane Alliès
Militant du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), ouvrier, syndicaliste, Philippe Poutou s'explique sur sa nouvelle candidature à l'élection présidentielle. Il avait fait 1,15 % des voix (410 000 suffrages) au premier tour de l'élection présidentielle en 2012.

  • 20 heures-20 h 30. Retour sur nos enquêtes

Animé par François Bonnet
Le Front national pris dans le scandale des assistants parlementaires, avec Marine Turchi, et Macron, tel César dans sa start-up, avec Fabien Escalona. Nos chroniques : Mediatrap ; l'Air de la campagne par Usul et Thibault Jeandemange

  • 20 h 30-22 h 30. Le participatif sur Internet : pour quel débat public ?

Soirée animée par François Bonnet et Sabrina Kassa
1.- La démocratie internet est-elle entrée en crise ?
Invités :
Dominique Cardon, sociologue, professeur à Sciences-Po/Medialab (voir ici un précédent entretien, en 2013, avec Dominique Cardon)
Vincent Genot, rédacteur en chef adjoint du site de Le Vif/L'Express
Valérie Jeanne-Perrier, professeure en sciences de l'information et de la communication, Celsa, Paris-Sorbonne

2.- Mediapart face à ses abonnés et commentateurs
Invités :
Jean-Louis Legalery
, abonné de Mediapart
Marielle Billy
, abonnée de Mediapart
Pierre Magne
, abonné de Mediapart
Pascal Gerin-Roze, abonné de Mediapart
Evemarie, abonnée de Mediapart
Utopart, abonné de Mediapart
Antoine Perraud, Mediapart

En conclusion, le slameur Capitaine Alexandre pour notre chronique géopoétique hebdomadaire « Restons vivants !»

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.