La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

542 Billets

29 Éditions

Billet de blog 30 janv. 2017

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

«Zero Impunity», publié sur Mediapart et primé au Fipa

« Zero Impunity » est un projet transmédia dont Mediapart est partenaire et qui est relayé par plusieurs médias internationaux. Cette opération dénonce l’impunité qui protège les auteurs de violences sexuelles en conflit armé. Ce week-end à Biarritz, ce projet a reçu le premier prix du prestigieux Fipa récompensant les créations dessinant l'avenir de l'audiovisuel.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

De l'opération « Zero Impunity », nous avons déjà diffusé en janvier deux enquêtes : Les exactions impunies de l’opération Sangaris et Comment les Etats-Unis ont choisi la torture sexuelle.

Ce week-end, à Biarritz, à l’issue du 30e Fipa (Festival international de programmes audiovisuels) « Zero Impunity » a reçu le premier prix Smart Fipa, une catégorie qui veut promouvoir la création digitale afin d’anticiper « l’avenir de l’audiovisuel en misant sur les écritures, les technologies et les talents de demain ». Onze équipes concouraient, mêlant documentaire, réalité virtuelles, jeu interactif. Certaines étaient portées par France Télévision, ARTE, le New York Times ; un autre projet encore est sélectionné aux Emmy Awards… et c’est « Zero Impunity », projet activiste d’investigation transmédia documentant et dénonçant l’impunité qui protège les auteurs de violences sexuelles en conflit armé, qui a séduit le jury.

Début janvier, Justine Brabant et Leïla Miñano, journalistes, auteures de l'enquête sur la Centrafrique
 d'un côté, Nicolas Blies et Stéphane Hueber-Blies (société a_BAHN), initiateurs de ce projet et « documentaristes activistes » de l'autre, étaient les invités de la rédaction de Mediapart. Ils donnaient dans la vidéo ici, les détails de leur projet :


« Zéro Impunity » publiera au total six enquêtes exclusives menées par un collectif de onze journalistes indépendants. D’ici la fin mars 2017, elles nous mèneront de Washington à Bangui (République Centrafricaine), en passant par la frontière turco-syrienne afin de mettre à jour les systèmes qui empêchent les victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de témoigner, et de faire condamner leurs agresseurs. En parallèles, quatre pétitions à signer en ligne demandent en plusieurs langues aux pouvoirs publics des mesures précises à faire appliquer pour faire bouger les lignes. Celle concernant l’impunité des soldats français accusés de violences sexuelles a déjà recueilli quelque 250 000 soutiens.

Le 27 mars, tous les signataires marcheront virtuellement en soutien aux victimes du monde entier : « Cette nouvelle forme d’activisme digital prendra une dimension de guérilla urbaine, via des projections sur façades dans des espaces stratégiques », annonce le collectif.

Enfin à la rentrée 2017, un film d’animation documentaire de 70 minutes mettra en valeur la parole des victimes tout en mettant en perspective les enjeux d’une justice internationale sclérosée.
Retrouver les enquêtes de « Zero Impunity » publiées sur Mediapart :

Prochain rendez de « Zero Impunity » sur Mediapart, le 7 février avec une enquête sur la Syrie.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
Politique de l’eau : il faudra « passer par des interdictions »
La carte n’a pas bougé depuis cet été : 93 départements sont toujours en alerte sécheresse et de nombreux arrêtés empêchent les prélèvements d’eau habituels. L’agriculture pourra-t-elle continuer de consommer comme avant ? Entretien.
par Amélie Poinssot
Journal — Agriculture
Changeons cette agriculture prédatrice
L’été est terminé. Mais la sécheresse continue. Les nappes souterraines mettront des mois à retrouver leur niveau normal. Il est temps de réduire la consommation d’eau de l’agro-industrie. Parti pris en vidéo.
par Amélie Poinssot
Journal — Défense
Défense française : le débat confisqué
Le ministre des armées répète que les questions militaires sont l’affaire de tous. En France, en 2022, tout le monde n’est pourtant pas invité à en débattre.
par Justine Brabant
Journal
« Bloc syndical » policier : un mariage scellé par Alliance et béni par Darmanin
Treize syndicats de police ont annoncé leur rapprochement en vue des prochaines élections professionnelles. Mercredi, à la Bourse du travail de Paris, le ministre de l’intérieur s’est félicité de cette union née à l’initiative d’Alliance, une organisation très ancrée à droite.
par Pascale Pascariello

La sélection du Club

Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org
Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas