La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

531 Billets

29 Éditions

Billet de blog 31 déc. 2013

Mediapart, seuls nos lecteurs peuvent nous acheter

« La France, grande personne, a droit à la vérité », disait Albert Londres, figure tutélaire du journalisme français. Et Mediapart est au service de cette vérité, de toutes ces vérités qui informent, apprennent et renseignent, éclairent toujours, dérangent parfois. Grâce à vous, nos lecteurs, sans lesquels nous n’existerions tout simplement pas. Avec tous nos vœux de bonheur pour 2014, soyez-en chaleureusement remerciés.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

« La France, grande personne, a droit à la vérité », disait Albert Londres, figure tutélaire du journalisme français. Et Mediapart est au service de cette vérité, de toutes ces vérités qui informent, apprennent et renseignent, éclairent toujours, dérangent parfois. Grâce à vous, nos lecteurs, sans lesquels nous n’existerions tout simplement pas. Avec tous nos vœux de bonheur pour 2014, soyez-en chaleureusement remerciés.

Mediapart n’accuse pas, Mediapart informe : Jérôme Cahuzac, Christine Lagarde, Bernard Tapie, le couple Balkany, Nicolas Sarkozy, Serge Dassault… Dans ce journal, le vôtre, l’année 2013 a été riche en révélations. Auxquelles s’ajoute toute la diversité d’un journal en ligne à nul autre pareil, riche en reportages, analyses, partis pris, dossiers, documents, vidéos, portfolios, etc., sans compter la richesse de son club participatif ouvert aux contributions de tous ses lecteurs, dans leurs variétés d’opinions.

Laboratoire d’une nouvelle presse soucieuse de l’intérêt public, Mediapart porte un message d’optimisme sur le rôle indispensable en démocratie d’un journalisme libre, indépendant, dynamique et pluraliste. Nous soutenir et nous accompagner, c’est donc participer à une aventure dont l’enjeu n’est pas seulement professionnel, mais tout autant citoyen. C'est surtout faire en sorte qu'elle ne soit pas éphémère, mais durable et solide. S’il en fallait une preuve supplémentaire, l’attaque fiscale discriminatoire et illégitime qui nous vise aujourd’hui montre combien Mediapart a encore du chemin à faire pour être définitivement à l'abri de tous les intérêts que notre liberté dérange.

Nous rejoindre, c'est nous permettre de construire et de consolider notre indépendance. C'est pourquoi s'offrir ou offrir Mediapart pour les fêtes, c'est choisir un cadeau qui n'a pas de prix. Car c'est faire le choix de l'information contre le divertissement, du pluralisme contre l'uniformité, de l'invention contre la résignation, bref de la démocratie contre la marchandise.

À l'heure où la crise des médias français met de plus en plus en péril la crédibilité de l’information, Mediapart, depuis bientôt six ans, propose une autre voie, celle de l'indépendance, de la qualité et du participatif. Indépendance d'une entreprise de presse qui n'est soumise à aucun intérêt extérieur, qu'il soit économique ou politique, au devoir d'information. Qualité d'un journal numérique ayant mis l'enquête, le reportage et l'analyse au service d'un journalisme approfondi. Participation d'un public contribuant librement au débat en apportant ses réflexions et ses opinions.

Ni publicité, ni subventions, ni mécènes : nous ne vivons que de nos lecteurs. Mediapart, un journal que seuls ses lecteurs peuvent acheter. Alors, si ce n’est pas déjà fait, rejoignez-nous ou invitez vos amis et vos proches à nous rejoindre.

Offrez ou offrez-vous Mediapart : 3 mois pour 20 euros seulement (ou bien un an pour 90 euros)

© 
© Mediapart

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau