La revue dessinée
Magazine de reportages en bande dessinée
Abonné·e de Mediapart

81 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mars 2018

L'actu dessinée: parafoudres radioactifs et omerta chez Orange, l'enquête dessinée

D’abord, la sidération. Celle de voir des cancers se déclarer en série parmi les salariés des Télécoms. Ensuite, les interrogations. Très vite, les soupçons se portent sur les parafoudres, des petits tubes radioactifs. Enfin, l’investigation. Celle des lanceurs l'alerte qui dévoilent un risque étouffé. En écho à l'enquête de Mediapart, récit de ce scandale sanitaire en bande dessinée.

La revue dessinée
Magazine de reportages en bande dessinée
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pendant un demi-siècle, des dizaines de milliers de salariés intervenant sur les lignes de téléphonie fixe ont été exposés à leur insu à de la radioactivité.

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

L'histoire remonte à l'époque de Valéry Giscard d’Estaing : lorsque ce président féru de modernité était au pouvoir, toute la France s’était équipée pour accompagner l’essor de la téléphonie.

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines
© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

Depuis les années 1970, et cette période du coup de feu dans la téléphonie, le territoire est truffé de parafoudres, ces fusibles protégeant les lignes des intempéries.

Radium 226, krypton, tritium

Au total, entre 20 et 80 millions de parafoudres sont passés entre les mains des agents des PTT. Or cette ampoule, en apparence inoffensive, est en réalité chargée de radium 226, krypton, tritium et promethium...

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

C'est ce que reconnaît également Jean-Michel Person, chercheur au Centre national d’études et des télécommunications de Lannion, qui déposa plusieurs brevets de parasurtenseurs à radioéléments, dans une enquête publiée cette semaine sur Mediapart par la journaliste Clotilde de Gastines. 

 Cette même journaliste révélait, en décembre dernier dans le numéro 18 de La Revue Dessinée, l'ampleur du scandale des parafoudres et l'omerta qui entoure ce sujet.

Sous les dessins de Thierry Bouüaert, son enquête, Silence au bout du fil, nous mène de Riom-ès-Montagne (Auvergne) à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) en passant par les pentes de la Croix-Rousse, à Lyon. Dans chacun de ces endroits, des agrégats de cancer ont été découverts parmi les agents qui ont manipulé ces ampoules en verre.

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

Malgré la multiplication des cancers chez les agents de lignes, les PTT, puis France Télécom et maintenant Orange ont toujours nié ou minimisé la dangerosité de cet équipement. Alors, décennie après décennie, syndicalistes, victimes, médecins ont assemblé leurs pièces du puzzle pour faire le lien entre cette exposition et les maladies.

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

Ils finiront par prouver qu'en cas de contact, d'ingestion ou d'inhalation, les radioéléments présents dans les parafoudres bombardent les cellules saines de l'organisme et provoquent des cancers.

© Thierry Bouüaert - Clotilde de Gastines

À l’heure où ces lanceurs d’alerte pourraient se tourner vers la justice, les parafoudres contaminés parsèment encore le territoire.

Comment le déni a-t-il pu durer si longtemps ? Avec quelles conséquence sur les vies des salariés exposés ? Cette fabrique du silence est décryptée dans le numéro 18 de La Revue Dessinée.

Indépendante, sans publicité - comme nos amis de Médiapart - La Revue Dessinée vit grâce à ses lecteurs. Lisez-nous, abonnez-vous, parlez-en autour de vous : vous êtes nos meilleurs ambassadeurs ! 

Pour en savoir plus sur notre média, notre site est là. Et si vous avez moins de 20 ans, rendez-vous sur le site de Topo, le petit frère de La Revue Dessinée. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième méga-feu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland