La revue dessinée
Magazine de reportages en bande dessinée
Abonné·e de Mediapart

81 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 nov. 2020

Loi Sécurité Globale, le trombinoscope de la honte

Ce vendredi 27 novembre, veille de nouvelles manifestations contre la loi Sécurité Globale, 31 auteurs et autrices de bande dessinée publient en masse les portraits des 388 député.e.s qui ont voté cette loi mardi dernier. Ils invitent chacun et chacune à les imprimer, à les coller, à manifester avec... Bref à les afficher.

La revue dessinée
Magazine de reportages en bande dessinée
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Montrer le visage de ceux qui interdisent que des visages soient montrés. Voilà l'idée. "On représente, de face, ces représentants qui ne veulent plus qu'on voit nos flics violents", explique l'auteur de bande dessinée Loïc Sécheresse. Avec une poignée d'autres dessinateurs parmi lesquels Terreur Graphique et Cyril Pedrosa, il a convaincu 30 auteurs et autrices de se répartir les 388 députés qui ont voté en faveur de la loi Sécurité Globale et de leur tirer le portrait. En soutien à cette action, nous relayons leur communiqué.

Le 24 novembre, 388 député·e·s LREM, MODEM, UDI, AGIR ENSEMBLE, LR, et RN ont voté pour la loi Sécurité Globale.

Alors que le gouvernement se veut le défenseur de la liberté d’expression, il restreint avec cette loi les libertés et l’expression journalistique et citoyenne. ( Voir le décryptage de cette loi par l'association de défenses des droits et libertés sur internet La Quadrature du net )

Nous, auteurices de bande dessinée, avons décidé de rendre visibles celles et ceux qui ont voté cette loi dans l’urgence, alors que la pays est en plein confinement.

Nous publions le portrait de ces 388 #députésdelahonte.

Nous représentons celles et ceux qui nous représentent.

Nous montrons celles et ceux qui se prétendent Charlie mais portent atteinte aux libertés, dont celle d’expression.

Vous souhaitez savoir si votre député·e a voté la loi Sécurité Globale ? Parcourez la liste de portraits !

Téléchargez-les, diffusez-les !

Vous pouvez imprimez, coller, diffuser ces portraits, manifester avec, en faire des tirages, des stickers, vous pouvez vous les réapproprier tant que cela est pour dire #StopLoiSécuritéGlobale

 Tous les portraits sont à télécharger ici !

Liste des auteurs et autrices participant :

Amélie Patin
Annaïg
Nicole Augereau
Aurel
Charles Berberian
Gwen de Bonneval
Franck Bourgeron
Thomas Brochard-Castex
Thomas Cadène
Lucie Castel
Estine Coquerelle
Robin Cousin
Cy.
Mathilde Domecq
Quentin Faucompré
Grégory Jarry
Sébastien Kerascoët
Killofer
Lénon
Marion Montaigne
Maumont
Morvandiau
Otto T.
Cyril Pedrosa
Loïc Sécheresse
Thibaut Soulcié
Terreur Graphique
Lewis Trondheim
Yoann Vornière

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau