La SDJ De Mediapart
Le blog de la Société des Journalistes de Mediapart
Journaliste à Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 déc. 2016

La SDJ De Mediapart
Le blog de la Société des Journalistes de Mediapart
Journaliste à Mediapart

Pour l’arrêt des atteintes à la liberté de la presse en Pologne

Depuis le 16 décembre, le gouvernement polonais cherche à limiter l’accès des journalistes au parlement, la Diète. La Société des journalistes de Mediapart s’associe à celles des Echos, du Figaro, de Télérama, ainsi qu’à la Société des personnels de l’Humanité pour demander que le PiS au pouvoir en Pologne respecte le droit à l’information

La SDJ De Mediapart
Le blog de la Société des Journalistes de Mediapart
Journaliste à Mediapart

Depuis le 16 décembre, le gouvernement polonais cherche à limiter l’accès des journalistes au parlement, la Diète. Cette atteinte à la liberté de la presse intervient alors que le pouvoir a pris le contrôle, depuis l’an dernier, de l’audiovisuel public polonais. Elle est indigne d’un pays membre de l’Union européenne.


Vendredi 16 décembre, le parti au pouvoir Droit et Justice (PiS) a fait voter le budget 2017 en déplaçant le lieu des débats parlementaires pour empêcher la presse d’y assister. Il a par ailleurs soumis un projet visant explicitement à limiter l'accès des journalistes à la Diète. Selon ces règles, appelées à entrer en vigueur dès le début de l’année prochaine, le nombre de chaînes de télévision autorisées à filmer les séances de débats parlementaires serait limité à cinq, et seulement deux journalistes par organe de presse seraient accrédités au parlement. Mercredi 21 décembre, le gouvernement polonais a levé les mesures de restrictions pour la presse au parlement. Mais de nouvelles règles d’accès pour les journalistes, potentiellement restrictives, sont en cours d'élaboration.

Lorsqu’un député de l’opposition est monté à la tribune pour protester, vendredi après-midi, avec une affiche disant « presse libre », le président de la Diète (PiS) l’a expulsé de la salle.

Ce projet du gouvernement, qui a provoqué de multiples manifestations en Pologne depuis vendredi, intervient après une reprise en mains de l’audiovisuel public déjà préoccupante. Depuis l’arrivée du PiS au pouvoir, à l’automne 2015, la ligne éditoriale de l’audiovisuel public polonais a profondément évolué, devenant une chambre d’enregistrement de la politique gouvernementale et minorant systématiquement les manifestations d’opposition qui agitent le pays depuis un an. Plus de 300 journalistes ont été mis à l’écart de TVP, la chaîne de télévision publique du pays.


La Société des journalistes (SDJ) de Mediapart s’associe à celles des Echos, du Figaro, de Télérama, ainsi qu’à la Société des personnels de l’Humanité pour demander que le PiS au pouvoir en Pologne respecte le droit à l’information et retire son projet afin de maintenir l’accès au Parlement pour tous les journalistes, polonais et étrangers, comme c’est le cas depuis 1990. Ces atteintes à la liberté de la presse sont inacceptables dans un pays membre de l’Union européenne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit