Cabaret d'Urgence de Jolie Môme à la cartoucherie de Vincennes le 16 octobre à 14 h

Dimanche 16 octobre, à partir de 14 heures, cabaret d'urgence organisé par la compagnie Jolie Môme. Entrée libre, caisse de solidarité à l'intérieur. Stands, petite restauration. Avec la participation de nombreux artistes.

http://cie-joliemome.org/?ai1ec_event=cabaret-durgence-16-octobre-epee-de-bois

 

© Vidéos Aurillac

 

16 octobre 2016 @ 14 h 00 min – 22 h 00 min

 

Épée de Bois, Cartoucherie.
Route du Champ de Manoeuvre
75012 Paris
France

 

 AGENDA DES ATELIERS DE LA BELLE ETOILE AGENDA JOLIE MÔME  PAROLE DE MUTINS

 

Le procès de Loïc aura lieu le 8 décembre à 9h au TGI de Paris. - En attendant, signez l'appel !

 

Rendez-vous le 16 octobre au Théâtre de l’Épée de Bois, à la Cartoucherie, de 14h à 22h, pour un « Cabaret d’Urgence » sur le thème :

 

« C’est l’état d’urgence, tout est permis :
Le Medef gouverne, l’État réprime »

Au programme :

Intervenants artistiques :

© MrZenobe

 

Intervenants intellectuels, syndicalistes et politiques :

  • François Ruffin (Fakir)
    • Renaud Lambert (Monde Diplomatique)
  • Pierre Rimbert (Monde Diplomatique)
    • Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (sociologues)
  • Charles Hoareau (Rouge-Vif)
    • Sorya Hocini (Cip-Idf)
  • Agathe Martin (Ex-PSA Aulnay)
    • Olivier Besancenot (NPA)
  • Xavier Mathieu (Ex-Continental)
    • Gérard Mordillat (Réalisateur et romancier)
  • Mickael Wamen (Good Year)
    • Eric Coquerel (Parti de Gauche)
  • Denis Gravouil (CGT-Spectacle)
    • Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière)
  • Hervé Kempf (Reporterre)
    • Gaël Quirante (Sud Ptt92)
  • Julien Bayou (Europe Écologie Les Verts)
    • Didier Paillard (PCF)
  • Denis Vemcleef (Front de Gauche)
    • Jean Baptiste Eyraud (DAL)
  • Jean-Claude Amara (Droit Devant !)
    • Nina Bianchi (Cgt-privés d’emploi)
  • Def-Col
    • Serge Halimi (Monde Diplomatique)
  • Zad Saint-Denis et NotreDameDesLandes Idf
  • © MrZenobe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.