Des gilets jaunes contre la démocratie, oeuvre du Démon...

Aujourd'hui comme la semaine dernière, on a vu, parmi les gilets jaunes regroupés à Paris, d'étranges pancartes, dénonçant la "démoncratie" (sic). Un terme bien connu, utilisé depuis longtemps par l'extrême droite royaliste , catholique intégriste, pour laquelle les malheurs de la France ont commencé en 1789. Cette politique-là, manifestement, ne dérange pas les autres "gilets jaunes".

Qu'on ne parle surtout pas aux gilets jaunes de syndicats, ni de partis politiques de gauche.

Qu'on se le dise, et se le répète, par monts et par vaux: les gars sont "apolitiques".

Enfin, en fait, cela signifie qu'ils ne sont surtout pas de gauche.

Parce que la présence, dans leurs rangs, de l'extrême-droite la plus caricaturale, la plus délirante, ne les dérange manifestement pas.

gilets-jaunes-royalistes-action-francaise

On se souvient de la visite de Dieudonné sur un barrage: l'organisateur du barrage, et d'autres gilets jaunes, avaient complaisamment pris la pose pour faire quelques selfies avec l'homme qui a fait monter sur scène et applaudir Faurisson...

dieudonne-gilets-jaunes-selfie

dieudonne-faurisson-prix

Pas de problème, non plus, lorsqu'un responsable des gilets jaunes s'avère faire des "quenelles" sur un monument commémorant les persécutions antisémites:

Un des leaders des gilets jaunes en France photographié avec Dieudonné. © i24NEWS Français

Hervé Ryssen, autre figure du négationnisme et de l'antisémitisme, déjà condamné à plusieurs reprises, s'amusait comme un fou dans la manifestation parisienne de samedi  dernier:

Gilets jaunes : Hervé Ryssen troll la police ! © Berbère2souche

Manifestation lors de laquelle on remarquait, entre autres, cette pancarte:

gilets-jaunes-24-11-champs-demoncratie

Et aujourd'hui, à nouveau:

gilets-jaunes-demoncratie-01-12-2018

 

Rappelons que le mot-valise "démoncratie" est couramment utilisé à l'extrême-droite, notamment dans les milieux catholiques intégristes.

Pour ces gens, en effet, la décadence de la France a commencé en 1789.

demoncratie

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce livre existe vraiment.

Ce n'est pas une création du Gorafi...

Alors, on peut toujours railler les manifestations syndicales traditionnelles, leur côté routinier, leur manque de résultats...

Du moins n'y croise-t-on pas de pareils zèbres.

C'est déjà ça.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.