Vendredi 13 de Tagada Jones : Debout ! Nous ne céderons pas !

"Tous ces corps qui tombent pour cette charia Et qui ne se relèveront pas Au nom de qui, au nom de quoi Pourrions-nous justifier tout ça?" Une superbe chanson de Tagada Jones, en hommage aux victimes des attentats islamistes du 13 novembre 2015. 131 morts, plus de 400 blessés. Ne les oublions pas.

Ce soir, à grands coups de rafales

Un commando suicide frappe la capitale

L'ennemi, en plein coeur de Paris

Massacre et décime dans une grande frénésie

Les civils tombent sous les balles

Hagards, ils croisent le chemin

Du regard vide, glacial et assassin

Du soldat radical, de la haine viscérale

Je garde cette image d'horreur et d'effroi

A jamais gravée en moi

Tous ces corps qui tombent pour cette charia

Et qui ne se relèveront pas

Et personne, non personne ici bas

Ne pourra oublier tout ça

Et personne, non personne ici bas

Ne pardonnera quoi que ce soit.

Je garde cette image d'horreur et d'effroi

A jamais gravée en moi

Tous ces corps qui tombent pour cette charia

Et qui ne se relèveront pas

Au nom de qui, au nom de quoi

Pourrions-nous justifier tout ça?

Tous debout, nous ne céderons pas !

Aucun prophète n'a jamais voulu ça!

DEBOUT, nous ne céderons pas!

DEBOUT, nous ne céderons pas!

Je garde cette image d'horreur et d'effroi

A jamais gravée en moi

Tous ces corps qui tombent pour cette charia

Et qui ne se relèveront pas DEBOUT!! DEBOUT!!

Tagada Jones Vendredi 13 - Officiel © TAGADA JONES

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.