Réforme du collège: BINGO !!!

Les réunions obligatoires, sous peine de retenue sur salaire, destinées à préparer la "réforme du collège", se poursuivent. Leur absence de contenu reste toujours aussi sidérante. Des milliers d'heures de cours sont supprimées, dans tous les collèges de France, pour permettre cette ahurissante tentative d'endoctrinement des professeurs. Dans ce contexte, la résistance s'organise.

http://issuu.com/r.delord/docs/bingo_reforme_college_2016

Franck Lepage : la langue de bois © jerome boyon

Lors de la seconde journée de formatage, il est demandé aux professeurs de travailler, dans des groupes constitués par les formateurs (on ne se regroupe pas avec qui l'on veut !), sur des projets d'Enseignements Pratiques Interdisciplinaires.

Ce sont ces EPI qui, dés la rentrée 2016, devront remplacer une partie des heures durant lesquelles, jusqu'à présent, on enseignait les maths, le français, l'histoire...

Le témoignage d'un professeur:

"En ce qui me concerne, j'ai survécu grâce à mes 2 collègues avec lesquels nous avons proposé un magnifique EPI : "Sublimer le néant, le déchet, le rien" inspiré de "Cloaca, la machine à caca" et de la scène des couches-culottes dans le film Profs... Problématique sur les déviances de la société moderne : éloge du vain, de l'inutile, du paraître, du vent... comment remplir des cases vides avec de l'illusion... Le formateur a trouvé cela "provocateur" (on a parlé "fécalité", certes...) et "parti-pris" (la surconsommation et la surproduction de déchets ne seraient qu'idéologiques... hum hum)...

 

Pour reprendre les termes d'un collègue : "éclatez-vous !"

Bon courage tout de même car pour 1h de décontraction, faut quand même subir 5h de bourrage de crâne jargonnant et moralisateur... "

 

bingo bingo

Une autre idée:

 

"Pensons à l'EPI Michel Delpech


outre l'éducation musicale où on pourrait former une chorale pour un spectacle de fin d'année en hommage à Delpech
en SVT, on pourrait étudier les mœurs du passereau pour déterminer enfin si un passereau peut réellement prendre de l'altitude comme il est dit dans "le chasseur"
en histoire-géo EMC, on peut, au choix, étudier l'évolution des mœurs dans les années 60/70 avec "les divorcés", "Wight is Whight", "Ce lundi-là", "Inventaire 66"; la désertification des campagnes à partir du "Loir-et-Cher" ou alors étudier l'évolution des espaces productifs en prenant tous les exemples dans le Loir-et-Cher, à moins qu'on ne privilégie l'étude des valeurs de la République avec "Que Marianne était jolie" ou les prémisses de mai 1968 à travers "Inventaire 66" qui déplore que de Gaulle soit toujours président alors que tout change,
Ce serait aussi l'occasion d'une sortie in situ dans le Loir-et-Cher avec un course d'orientation à la clé - hop, on a casé l'EPS - pour découvrir les châteaux de la Loire au pas de course, le prof de math avec lequel les élèves évalueraient les distances et les temps de parcours, le prof de physique-chimie pour savoir quel mode de transport le plus écolo utiliser pour s'y rendre; en français on écrirait "comme Delpech" et en arts plastiques, on réaliserait des portraits wahroliens de Delpech pour les décors du spectacle en combinaison avec le prof de techno pour les costumes ...

On peut aussi essayer avec Bowie, Dalida (occasion de faire participer l'infirmière scolaire sur la prévention des suicides et états suicidaires), Claude François (crise de Suez, le phare d'Alexandrie, dangers de manipuler les appliques de travers à mains nues quand on sort du bain)...

Il y a vraiment de quoi délirer si on veut,"

 



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.