lancetre
Abonné·e de Mediapart

457 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juin 2018

Retour du service national ?

Tandis que les dernières instructions données par Jean-Michel Blanquer prévoient un apprentissage progressif, et renforcé , de la Marseillaise, par tous les écoliers, depuis...le cours préparatoire (!), le service national est de retour. Pour saluer ces deux nouvelles, j'invite à relire ce superbe témoignage de Pierre Perret.

lancetre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est bien parce que j'aime autant l'armée que les flics
Que mes couplets d'un mauvais goût systématique
Vous racontent en trois coups de gamelle
Trois petits tours dans une poubelle
Comment on se retrouve à vingt ans
Crétin hilare et décadent

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Sa langue épaisse était chargée comme un mulet
La voix cassée par les ballons de muscadet
Le chef qui sentait la choucroute
Gueulait des j'en ai rien à foutre !
Quand quelqu'un lui disait bonsoir
Il répondait j'veux rien savoir !

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Quand le major nous parle d'hygiène on voit ses crocs
Plus noirs que la conscience de mon imprésario
On devine à son haleine discrète
Qu'y se les brique avec une chaussette
Y peut voir Chicago content
C'est pas lui qu'on traitera de sale blanc

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Y a un musclé il a demandé à rempiler
L'est si ouvert que dans le civil tout lui est fermé
Quand il nage dans la vinasse
Y nous sort des plaisanteries grasses
Et la photo de sa Marion
A poil comme un morceau de savon

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Je rencontre parfois des vieux poteaux d'antan
Qui se tapent sur les cuisses en parlant du vieux temps
Si je réprime ma tristesse
Mon envie de leur botter les fesses
C'est qu'au prochain casse-pipe joyeux
Y faudra bien des mecs comme eux

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Aujourd'hui on nous prétend que tout va changer
Que pour etre intelligent suffisait d'y penser
Les casernes feront peau neuve
On va placarder ce chef-d'œoeuvre
Ordre aux gradés betes et méchants
D'etre un peu moins cons qu'avant

Qu'est-ce qu'on rit..
Au service militaire
C'est merveilleux mes amis
J'aime ma mère la patrie
Je la servirai toute la vie

Parolier : Pierre Perret

Notons que Jupiter, qui tient à ce que son Service national universel soit obligatoire, n'a pas encore dit, à ce stade, ce qui arriverait aux jeunes qui refuseraient de s'y rendre.

Seront-ils, comme les insoumis d'autrefois, traqués par les gendarmes ?

On va pouvoir ressortir les vieux vinyles...

😀

Parachutiste © MrChrisPik
le deserteur Renaud © RAIMONDO ERIC

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Nouvelle-Calédonie : la faute d’Emmanuel Macron
En maintenant le troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre, malgré la crise sanitaire et politique qui frappe l’archipel, le président de la République déchire un contrat signé il y a trente ans. Le processus de décolonisation va se conclure en l’absence du peuple colonisé. Une aberration politique aux lendemains dangereux.
par Ellen Salvi
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n'est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux