Nouvelle Donne : des « turbulences » ? Peut-être une seconde chance unique pour (enfin) "faire de la politique autrement".

08 avril 2015 |  Par Christian WODLI

« Cris et chuchotement » …. par ceux qui les dénonçaient il y a peu.

Depuis l'été dernier, tous ceux qui dénonçaient (parfois maladroitement peut-être, et alors ?) des pratiques fort éloignées pour ne pas dire contraires aux valeurs  revendiquées et aux discours officiels de Nouvelle Donne étaient (mal)traités, diabolisés, ostracisés, considérés comme des personnes malfaisantes à l'égo contrarié, et dont la seule motivation ne pouvaient être que de détruire ce parti naissant. Tout était "mis sous le tapis" et justifié par la jeunesse du mouvement, par l'afflux inattendu d'adhérents, par la saturation permanente … des permanents, par l'urgence sans cesse entretenue d'échéances largement artificielles (la preuve : elles n’ont quasiment jamais été respectées). « Circulez, y a rien à voir » ... et tous ceux qui prétendent le contraire sont illégitimes.

Lire la suite de cet article en cliquant sur le LIEN suivant :

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-wodli/080415/nouvelle-donne-des-turbulences-peut-etre-une-seconde-chance-unique-pour-enfin-faire-de-la-polit

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.