Laure Cordelet
Présidente du Rassemblement Citoyen Beaucaire Terre d'Argence
Abonné·e de Mediapart

40 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 févr. 2018

CHAMPAGNE !!!

Champagne ! Mettez vos habits de lumière, ressortez les paillettes, pendant les semaines à venir ce sera fiesta ! Le maire paie sa tournée, on se lâche ! Non ce n'est pas une blague. Certes cela y ressemble, et le visuel de communication pondu par les identitaires de la communication nous ramène gentiment aux années 70, mais c'est très sérieux.

Laure Cordelet
Présidente du Rassemblement Citoyen Beaucaire Terre d'Argence
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Champagne ! Mettez vos habits de lumière, ressortez les paillettes, aiguisez vos canines, préparez votre foie, pendant les semaines à venir ce sera fiesta ! Le maire paie sa tournée, on se lâche ! Non ce n'est pas une blague. Certes cela y ressemble, et le visuel de communication pondu par les identitaires de la communication nous ramène gentiment aux années 70, mais c'est très sérieux. Vous remarquerez que j'ai pris la peine d'améliorer ledit visuel pour qu'il transmette un message sans équivoque aux beaucairois et réconforte les patriotes qui ne manqueront pas de se presser dans les salles pour entendre leur idole. Non ce n'est pas Johnny, le pauvre n'est plus, mais avec un blouson de cuir et des lunettes de soleil le maire fera illusion.
Pourquoi cette tournée ? Pourquoi maintenant ? Tout simplement parce que dans un louable souci d'unité notre maire entend rencontrer les beaucairois dans les semaines à venir. Je vous entends d'ici chuchoter des horreurs et dénigrer cette action politicienne du plus bel effet, mauvais esprits que vous êtes ! Accordez-lui un peu de crédit et saisissez cette occasion unique d'apercevoir votre premier magistrat, il se fait rare ces temps-ci... Qui sait ? Peut-être aurez-vous la chance insigne de lui parler en tête à tête, et si vous ne le froissez pas d'emblée (attention c'est un être hyper sensible !) sans doute répondra-t-il à vos questions. Vous en avez tellement ! Et vous verrez, la réponse est tellement plus simple que tout ce que vous pouvez imaginer, car en vérité rien n'est de sa faute. Comment serait-il responsable de quoi que ce soit puisqu'il n'a rien fait ? L'Etat, les méchants opposants, l'horrible présidente de région, la CCBTA, la population d'origine étrangère qui refuse de quitter Beaucaire et qui fait tâche sur sa carte postale Provence Camargue, tout le monde lui en veut et personne ne l'aime...

Courageusement, Julien Sanchez fait front (oui elle est facile !) et s'aventurera donc dans nos quartiers pour opérer un subtil rapprochement avec la population beaucairoise, histoire de se rappeler au bon souvenir de ses potentiels électeurs. Il y a fort à parier que la franchise des échanges sera fortement orientée vers un panégyrique aussi long que répétitif du premier magistrat de notre ville, éloge qu'il se fera à lui-même ainsi qu'il nous y a habitués en conseil municipal à longueur d'année. J'aurais pu intituler ce billet "Julien fait...", mais comme à vrai dire il n'a pas fait grand-chose le sujet manquait par trop de ressort. Lui bien entendu vante ses propres mérites, et s'il faut en toute honnêteté lui en reconnaître quelques-uns ils n'ont aucun rapport avec Beaucaire.


Voyons un peu ! En bientôt quatre ans de mandat, qu'a fait Julien Sanchez concrètement pour notre ville ? Ah oui ! Il a baissé les impôts de quelques centimes d'euros, soit "peanuts" pour les portefeuilles des beaucairois, et il a lancé des études. Il aime bien les études, cela fait sérieux de faire réaliser une étude pour tout et pour rien. Sinon j'ai beau chercher... Il met en avant la réfection des travaux du quai de la Paix qui durent depuis deux ans et sont très loin d'être terminés, d'ailleurs avait-il fait faire une étude pour ce projet ? Parce que au vu du résultat on ne félicitera pas le cabinet qui s'en est chargé ! Il faut dire que son truc à lui c'est l'action sans concertation. Il aime tellement çà, décider tout seul, imposer sa vision (?) de notre ville passée par le prisme déformant du Front National. Il choisit, il tranche, il pique sa crise si quelqu'un ose le contredire ! Et puis monsieur le maire a la folie des grandeurs, il veut laisser son empreinte dans l'histoire de Beaucaire comme l'ont fait certains de ses prédécesseurs, mais n'est pas José Boyer (qui a fait entrer Beaucaire dans le XXème siècle) ou Jean-Marie André (auquel on doit l'aménagement actuel du canal) qui veut. Quoiqu'il ait sans conteste de nombreux points communs avec ce dernier ! Les projets fleurissent, un quartier Sud Canal "majoratif" (ne cherchez pas, c'est un terme comptable) sans commerces et sans services de proximité (il ne faut pas risquer un mixage des populations) un Palais des Congrès, des lotissements d'habitat individuel, un lycée d'enseignement général, la réouverture de l'écluse... Ah non ! C'est vrai que là c'est mort, l'écluse est comblée (merci VNF, une fausse promesse de moins pour les prochaines municipales) avec quelques parasols et trois palmiers nous aurons l'impression de vivre en bord de mer... N'oublions pas les écoles pour lesquels Julien Sanchez n'en finit pas de réaliser des études de réfection qui n'aboutissent jamais à des travaux, les cantines scolaires qui... Ah non, pardon ! Pas les cantines, c'est un sujet qui fâche. Vous l'aurez compris, la liste n'est pas exhaustive.
En cherchant bien j'ai tout de même trouvé deux trois trucs réalisés par le maire. Si, si ! Par exemple :

  • la crèche qu'il prend soin d'installer chaque année dans la mairie (il réfléchit à une nuit du Ramadan en contrepartie) 
  • la vidéo dans laquelle il exprime si délicatement sa position contre le dispositif ELCO
  • la formidable tribune contre les allophones qui est ni plus ni moins qu'une envolée lyrique ponctuée du "Allô ! Non mais allô quoi !" tellement tendance
  • le renforcement des effectifs de notre police municipale qui s'enorgueillit de posséder désormais 2 vélos, 1 chien (pauvre bête !)... 

Et tout le mal qu'il se donne pour punir les dérives coupables des opposants, châtiant à coup de communiqués la liberté d'expression des uns et les choix politiques des autres, brandissant le drapeau et la Marseillaise à tout moment, passant de l'écharpe tricolore à la quête pour SOS Chrétiens d'Orient, endossant chaque fois que nécessaire l'habit qui le fera moine. Ou prédicateur, c'est selon. Quel admirable tempérament que le sien, n'est-ce pas ? Notre maire c'est l'homme orchestre, il sait tout faire !
Alors Julien Sanchez serait-il un paresseux ? Certes non ! Il bosse avec acharnement, mais surtout pour son parti politique pour lequel il se crève à la tâche, payant de sa personne avec abnégation et sacrifiant probablement sa vie personnelle pour porter la bonne parole chaque week-end dans nos belles provinces. De là à imaginer que la SNCF lui aurait octroyé une carte Grand Voyageur Star + (accrochez-vous pour l'obtenir !) il n'y a qu'un pas... A moins que ce ne soit Total qui gratifie ses chauffeurs de tellement de points de fidélité qu'ils pourront bientôt racheter un paquet d'actions du groupe... Oui parce qu'il faut vous dire que notre maire n'a pas son permis de conduire. A trente quatre ans c'est quelque peu handicapant, mais sans doute n'a-t-il jamais pris le temps de s'y consacrer, trop pris par ses engagements politiques depuis son adolescence. Il y a des gens comme çà, qui entrent en politique comme on entre au couvent, la différence c'est que ceux-là s'épargnent de faire vœu de pauvreté en cumulant les mandats et les rémunérations confortables qui vont avec. Nous sommes si peu de choses, il faut bien vivre...
Info de dernière minute
On m'informe qu'on aurait vu un squelette rampant le long du nouveau mur de Berlin, pardon du canal ! Il chercherait désespérément la voie cyclable... #sanscommentaire
Notes
José Boyer (1913-2004) a fait entrer Beaucaire dans le XXème siècle
Sous ses différents mandats (1959-1983) furent réalisés notamment les réseaux d'adduction d'eau (l'eau courante aux étages !) et d'assainissement, plusieurs écoles (la dernière: La Moulinelle, en 1979), les Centres Aérés, l'Ecole Municipale de Musique, la Bibliothèque, la Piscine, la Halle des Sports, la Zone Industrielle Sud...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871