Laurent BORDEREAUX
juriste, enseignant-chercheur
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 sept. 2021

Laurent BORDEREAUX
juriste, enseignant-chercheur
Abonné·e de Mediapart

Large Wind Farms in French Marine Protected Areas?

Offshore wind energy is not the enemy of marine biodiversity. However, the requirements of environmental law must be respected. At a time when the EU is announcing a major renewable energy program with the European Green Deal, a French case gives us an example of what not to do.

Laurent BORDEREAUX
juriste, enseignant-chercheur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

With the support of the European Union, France is now showing great ambition in the development of marine renewable energy. As part of its energy transition policy, the government has had no qualms about launching major wind farm projects in the very heart of marine protected areas, which, apart from the question of their social acceptability, raises delicate legal problems. Two good examples of this are the controversial offshore wind farm projects off the coast of Dunkirk (in a protected area known as "Natura 2000") and off the island of Oléron (also in a "Natura 2000" site and, moreover, in the middle of a natural marine park). 

These projects are all the more problematic in that they use "land-based" wind turbine technology, which requires a much stronger anchorage in the soil and has a significantly greater impact on the seabed than "floating" wind turbines (with anchor chains). As Heather Smith writes (Sierra Magazine): "Offshore wind that floats and wave and tidal power that isn’t destructive to local ecosystems will be game-changers once they are affordable and reliable. They deserve more research and development support"[1]. We think about offshore wind projects off California and Oregon.

But the French government is taking a big gamble here, which, in the end, may not be a win-win situation for the credibility of the offshore wind industry. Taking advantage of a lack of resolve on the part of the major environmental organisations on this sensitive subject and relying on the relative flexibility of environmental law in the field of the preservation of marine protected areas, it is stubbornly refusing to see the contradictions in this adventurous policy, which undermines the essential strengthening of the protection of marine biodiversity. This is despite the fact that the French Minister for Ecological Transition declared before the National Assembly that respect for biodiversity was a central parameter in the location of wind farms...

Legally, it follows from the two European "Natura 2000" directives ("birds" and "natural habitats") that projects located in "special protection areas" and/or "special conservation areas" cannot be authorised if the required environmental assessment shows "that their implementation would undermine the conservation objectives of a Natura 2000 site" (Article L. 414-4 VI. of the French Environmental Code). This is also clearly stated in European (Court of Justice of the EU) and French case law. If there is a possible derogation in the case of an "imperative reason of overriding public interest", this is strictly interpreted and can only be applied in the absence of alternative solutions.

As for the legislation governing marine nature parks (for example, the wind farm project off the island of Oléron), apart from the assent that must be given by the French Office for Biodiversity, the law insists on their contribution to the protection and sustainable development of the marine environment, which seems difficult to reconcile with a very large wind farm, to say the least.     

In the end, if the 2022 presidential campaign does not lead to a review of the most problematic French offshore wind projects on this key environmental issue, the law may well intervene...  

Translated from the French by Frank Healy.

[1] Heather Smith, The Oceans Need Us. Here’s How We Can Help. Sep 27 2019: https://www.sierraclub.org/sierra/oceans-need-us-here-s-how-we-can-help

 See also: L. Siggins, Wind farms could be threat to birds and biodiversity, April 16 2021, The Times: https://www.thetimes.co.uk/article/wind-farms-could-be-threat-to-birds-and-biodiversity-hcz6rfflf

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin
Journal — France
Sélection à l’université : « Quand réfléchit-on au droit à la réussite ? »
Des écarts scolaires qui se creusent avant le bac, un financement inégalitaire dans le supérieur et un régime de plus en plus sélectif symbolisé par Parcoursup : la « démocratisation des savoirs » prend l’eau, s’inquiètent les sociologues Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, dans leur livre « L’université qui vient ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost