24 ET 29 JANVIER : L'EFFET PLATEAU

A nouveau beaucoup de monde ce vendredi après une multitude de marches aux flambeaux à travers tout le pays la veille.

Sur Paris, c'est un cortège de tête qui a mis deux heures à s'ebranler et composé en majeure partie d'enseignants du premier degré au supérieur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.