La fortune du mot « ghetto » : ethnicisation et sentiment d’impuissance

La loi du ghetto. Enquête sur les banlieues françaises a été publié en mars 2010 aux éditions Calmann-Lévy. Son auteur, Luc Bronner, est journaliste au Monde. Il a commencé à travailler pleinement sur les banlieues parisiennes au moment des émeutes de novembre 2005.

La loi du ghetto. Enquête sur les banlieues françaises a été publié en mars 2010 aux éditions Calmann-Lévy. Son auteur, Luc Bronner, est journaliste au Monde. Il a commencé à travailler pleinement sur les banlieues parisiennes au moment des émeutes de novembre 2005. Depuis, il a « couvert » pour ce journal la plupart des « événements des banlieues » sous l’angle des émeutes, de la délinquance et des opérations policières. Il a ainsi accumulé de très nombreux contacts, observations et entretiens avec des élus, des policiers, des habitants, des responsables associatifs et des sociologues. Il a également lu beaucoup de travaux des sociologues.

En 2007, L. Bronner a reçu le prix Albert Londres (la plus prestigieuse des récompenses dans la presse écrite) pour une série d'articles sur « les jeunes et la banlieue ». Dans le fonctionnement actuel des médias, cette possibilité de se spécialiser plusieurs années durant sur un sujet, en toute indépendance, et de le nourrir sans obligation de production quotidienne de « sujets », est un luxe et un privilège de plus en plus rarement accordé à des journalistes. L. Bronner l’a donc amplement mis à profit et il en tire aujourd’hui ce livre qui déclare vouloir « Décrire, montrer, témoigner de la ghettoïsation de certains quartiers. En comprendre les ressorts, les causes et les conséquences. Raconter, ne rien masquer » (p. 21).

Terrain, réalisme et refus du politiquement correct sont les composantes du credo sincère de l’auteur. Nous en décrirons le contenu avant d’en approfondir l’analyse critique car, malgré ses évidentes qualités, ce livre n’échappe pas à certains travers du regard des journalistes sur la banlieue et aux limites d’une vision « ethnicisée » des problèmes aujourd’hui très partagée parmi les élites françaises.

La suite de cette analyse est en ligne sur le site de la revue Sociologie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.