Cachez cette misère que je ne saurais voir

Le 7 avril, le Président de la République a nommé Christian Lambert Préfet de la Seine-Saint-Denis. Ce haut fonctionnaire de police, ancien patron du RAID et des CRS, remplace Nacer Meddah, le premier préfet issu de la "diversité" (est-ce un symbole ?). Pour les commentateurs, le message est clair.

Le 7 avril, le Président de la République a nommé Christian Lambert Préfet de la Seine-Saint-Denis. Ce haut fonctionnaire de police, ancien patron du RAID et des CRS, remplace Nacer Meddah, le premier préfet issu de la "diversité" (est-ce un symbole ?). Pour les commentateurs, le message est clair.

 

L'hebdomadaire Le Point écrit par exemple : "La nomination du "super-flic" Christian Lambert, proche de Nicolas Sarkozy, consacre la volonté du gouvernement de faire de la sécurité la priorité numéro un dans ce département difficile" (1). Difficile, il l'est en effet. Mais dans toutes les dimensions de la vie quotidienne. L'INSEE note même que : "Ce département apparaît comme une exception en Île-de-France". Mais c'est dans une étude portant sur la pauvreté en France... (2) Voilà bien ce que certains ne veulent pas entendre : la délinquance prolifère fatalement sur le terreau de la misère. Car dans certaines villes de Seine-Saint-Denis, ou plutôt dans certains quartiers de ces villes, ce n'est plus de pauvreté qu'il faut parler mais de misère. C'est ce que rappelle aujourd'huiClaude Dilain, maire de Clichy-sous-bois (ville abritant la cité du Chêne Pointu d'où partir les émeutes de novembre 2005) dans une lettre édifiante publiée par Le Monde (3).

Sources

(1) http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-04-07/la-securite-priorite-n1-dans-le-93-avec-christian-lambert-comme/920/0/441898

(2) http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1162/ip1162.pdf

(3) http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/10/moi-claude-dilain-maire-de-clichy-sous-bois-j-ai-honte_1331612_3224.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.