Plan d'urgence Hôpital / Santé: « Alors !!! Heureux ??? »

Comme prévu, les annonces de ce gouvernement sont à côté de la plaque… « Miettes et saupoudrage » au lieu d’un plan « massif » pour sauver l’hôpital et la médecine de ville. Qui sont les oubliés de ce projet de sauvetage ? A lire dans le thread, le résumé complet des revendications et des mesurettes proposées.

Mort de l’Hôpital - manifestation de Paris 14 novembre 2019 Mort de l’Hôpital - manifestation de Paris 14 novembre 2019

Comme prévu, les annonces de ce gouvernement sont à côté de la plaque… « Miettes et saupoudrage » au lieu d’un plan « massif » pour sauver l’hôpital et la médecine de ville. Qui sont les oubliés de ce projet de sauvetage ? A lire dans le thread, le résumé complet des revendications et des mesurettes proposées.


CQNV (ce que nous voulons):

- réouverture de lits dans les services en souffrance

- placement de personnels dans les services en souffrance

CQNP (ce qu’on nous propose):

- ZERO "la tête à Toto » 

+ accepter le "plan pour les urgences" qui sera dévoilé bientôt sans discuter !!!

Càd: après 9 mois de grève aux urgences, une forme de punition et de mépris ?

#urgencestaisezvous #onnousprendpourdes


CQNV:

- +300 €/mois pour tous les personnels hospitaliers

- dégel point d’indice des fonctionnaires

- maintien de retraites décentes (temps partiels, femmes ++)

CQNP:

- sur Paris: 66€/mois pour les paramédicaux au salaire < 1900€/mois

- en Province: prime au « mérite » donc aléatoire de seulement 25€/mois

- Aide soignante: formée et active en gériatrie 100€/mois ?

#lesmiettes #retraitesansprimes


CQNV:

- suppression de l’ONDAM ou hausse minimale à > 4% pour permettre l'investissement

CQNP:

- ONDAM global passe de 2,3 à 2,45% (pour comparaison il était de 2,5 % en 2019)

- ONDAM hôpital passe de 2,1 à 2,5% (pour comparaison il était de 2,7% en 2019)

#foutagedegueule

ONDAM = possibilités de dépenser « un peu » plus / an. C’est un peu l’équivalent du point d’indice des fonctionnaires. Si il n’augmente pas, avec l’augmentation du « coût de la vie » cela revient à réduire le budget ou le salaire et devenir de facto déficitaire ou pénalisé (perte de salaire ou de budget invisible)


CQNV:

- Gouvernance tripartite entre Administratifs / Soignants (médecin,infirmières, aides soignantes) / Usagers

- avec pouvoir de véto des 2 derniers pour redonner la parole aux soignants et aux patients dans les choix importants de l'hôpital

CQNP:

- les médecins pourront être Directeur ?

- ils seront donc choisis par le Ministère parmi les plus dociles d’entre nous, comme les Directeurs d'hôpitaux choisissent actuellement les Présidents de Commission Médicale d'Etablissement, les chefs de pôle, les Directeurs médicaux qui n’ont aucun pouvoir décisionnaire que de valider les décisions de l'administration

#intoxgouvernance


CQNV:

- un statut hospitalier digne pour les plus jeunes (salaire attractif / fonctions)

Pour info: un tiers des jeunes infirmières quittent l’hôpital dans les 5 ans, tous les hôpitaux sont en pénurie de kinés, orthophonistes, psychologues

CQNP:

- PH nommés par directeurs et révocables: modification du statut de la fonction publique

Puis sera à discuter dans les 6mois à venir et donc parfaitement hypothétique:

- une part de salaire variable? combien? pour qui?

- la lutte contre les « mercenaires » médicaux ?

- indemnité de service public + 1an, c’est à dire dès la période probatoire

- la fusion des deux 1er échelons pour les jeunes médecins ?


CQNV:

- un grand plan d’investissement hospitalier

Pour info: les Dépenses de santé sont > 200 milliards/an

CQNP:

- 50 millions x 3ans pour les frais « courants » ? (une IRM coûte 5 millions)

- 1,5 mrds sur 3 ans dont 300 millions en 2020

Pour info: la plate-forme d’appel aux urgences de Mme Buzyn est évaluée à 300 millions (tiens tiens ?)

Au total: le budget supplémentaire prévu dans le plan « d’urgence » Buzyn-Philippe = +0,25% (500 millions x 3ans)

Pour mémoire: la ponction du budget de la santé du fait de l'abrogation de la loi Veil est de 3 milliards pour compenser les mesures dites « GiletsJaunes », càd:

- primes "d’activité" exonérées

- baisse CSG retraités

- heures supplémentaires défiscalisées


CQNV:

- soigner dignement et sans risque pour les patients

- suppression de la T2A (tarification à l’acte)

- plan santé Ville / Hôpital: coordination, suppression du numérus clausus (dont seul la dénomination a disparu)

- réintroduction de la loi Veil qui est vitale pour éviter que l’Etat ne ponctionne les caisses de Santé comme il l’a fait récemment

CQNP:

- reprise d’un tiers d’une dette "illégitime" sur 3 ans… 


CONCLUSION:

On se moque de nous !!! Nous travailleurs et employeurs cotisons à ce sytème de Santé, ce n’est ni une faveur de l’Etat, ni une forme de charité républicaine que nous devrions accepter telle une aumône ! 

Nous soignants donnons notre vie pour l’hôpital et exigeons un système qui soit:

- digne pour les professions de Santé

- de qualité pour les patients

De plus, les jeunes (externes, internes), la médecine de ville et tous les autres acteurs hospitaliers sont les grands oubliés de ce plan d’urgence:

- secrétaires

- psychologues

- kinés

- orthophonistes

- assistantes sociales

- agents d'accueils

- techniciens de maintenance

Peut-être des gens « qui finalement ne sont rien » pour ce gouvernement ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.