Lauriane Boo
EnsAignante Education Nationale/féministe
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 août 2022

Lauriane Boo
EnsAignante Education Nationale/féministe
Abonné·e de Mediapart

Le sourire de Mamadou. Des nouvelles du Patio.

-Allo, oui, camarade, j'ai su. -Tu dois être dévastée... -.... -Je t'appelle pas longtemps. C'est.;au sujet de la cagnotte. Comme la décision est prise de rapatrier son corps en Guinée. Brutal retour à la réalité cette fin de 15 août.

Lauriane Boo
EnsAignante Education Nationale/féministe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Message-Lau-Amis

Subject; Patio en deuil.

Un camarade nous a quitté.

Mamadou aka Never Cry, un des jeunes fondateurs du Patio, très actif dans l'excellent Bureau des dépositions, est parti rejoindre les siens. Repose en paix. Un rassemblement d'adieu a eu lieu ce mardi au Patio. J'aurais voulu vous retrouver, pour nous donner des forces et nous remémorer ensemble les moments traversés, se rappeler encore les victoires que nous ont valu les épreuves d'hier.

En paix. Parce qu'on est ensemble.

Pour le sourire de Mamadou.

Je tiens à soutenir mes frères et sœurs du Patio ainsi que la famille du Mamadou dans cette épreuve. Pour que Mamadou puisse rejoindre les siens et sa terre pour qu'il puisse trouver du repos dans ce dernier voyage, vous pourrez participer ci dessous aux cotés du Patio, du Bureau des dépositions et de RUSF. https://www.onparticipe.fr/cagnottes/zozD3ecM

#lepatio On est ensemble.

__________________________________________________________________________________________________________________

Mamadou Djouldé Baldé, dit Never Cry ou Cry, a trouvé la mort par noyade dans un lac de la région grenobloise le 15 août 2022 au Bois français, à St Ismier. Un des jeunes fondateurs du Patio. Un talent et une énergie folle dans le Bureau des Dépositions de Sara Meikdjian. Noyé, comme ses frères d'exil, mais pas en Méditerranée. Une cagnotte, donc.

_______________________________________________________________________________________________________________

Journal du matin #Mediapart

Nejma Brahim.- "Les éxilés meurent le monde ferme les yeux".

Tout porte à croire que nos frontières maritimes et terrestres ont désormais pour rôle de « nettoyer » le monde de personnes perçues comme « illégitimes ». Mais criminaliser des vies et des parcours qui n’ont rien de criminels n’est pas digne de nos démocraties.

Les migrations caractérisent un phénomène naturel, auquel mieux vaut s’adapter plutôt que de tenter de l’endiguer pour simplement répondre aux peurs insensées d’une partie de l’opinion publique.

Alors qu’elles vont certainement s’amplifier avec le dérèglement climatique (lui aussi assumé), les États occidentaux ne peuvent plus se dérober à leurs responsabilités.

Ils ont le devoir de s’organiser pour développer une véritable politique d’accueil.

Cessons de fermer les yeux, cessons de compter les morts."

Ca résonne

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mamadou Djouldé Baldé-Never Cry. Rapatriement en Guinée.

"Cette cagnotte est un appel à dons pour que Mamadou Djouldé Baldé puisse être rapatrié en Guinée, comme il le souhaitait. Que la terre lui soit légère, que son âme repose en paix, en Guinée, auprès des siennes et des siens.

Ses proches, ses amis en France et ailleurs, ses amis, frères du Patio solidaire à Grenoble, où Mamadou Djouldé Baldé a été très actif depuis le début en 2017, ses ami.e.s du RUSF -Réseau Universités Sans Frontières-, ses ami.e.s, collègues au Bureau des dépositions, où Mamadou Djouldé Baldé co-oeuvrait depuis sa création en 2018, le pleurent.

Puissions nous accompagner Mamadou Djouldé Baldé encore, comme il a accompagné tant d'entre nous, solidairement, généreusement, et lui permettre le repos en Guinée.

Ici, vous pouvez apporter votre contribution à la cagnotte en cliquant sur "Je Participe" :
• Les participations sont libres,
• Le site est entièrement sécurisé.
Merci à tous."

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le tact synthétique et sensible de S.

Une profusion de souvenirs qui remontent depuis la nouvelle. En scroll sur les réseaux s'affiche un Souvenir: sonne alors une version accordéon de Bella Ciao, remobilisant à elle seul tout l'exil du fond des souvenirs d'Uruguay en passant par le 31 décembre 2017 au Patio.

Et le sourire de Cry.

Les mots sortent. Je ne serai pas synthétique.

************************************

Au sourire de Cry

Aux sourires de Maravilha, Jo, Engraça, en écoutant Corneille, en appelant Tia, en chantant Habibi, en jouant dans la neige avec Dario, à la fête foraine ou en rando avec Ulysse Q, L, E Wan et toute l'UNEF

Aux sourires doux et crus, amers, acides, soulagés, attendris croisés au Patio.

Aux rayons de soleil des bro Bah, de Captain Ben, aux pères et fils Sylla, Lamine et à celui de Malien, à celui de Yuri...et au sum de Jamal /Monsieur Le Cuisinier/ au café de 5h.

Au rire de Collins, Nigerian Boy and to the peacefull smile on Dj Fred's face, our Benin NI.Gerian Nightstar, à Sidibé, Papa Rezoo, parce qu' Y'a R dans Jalousie frère, à Sekouba, à Aruna, à la sororité argentine de Belen, à la jeunesse de Belem, la sensibilité digne de Souma, le sourire de Sylla, la dinguerie d' Idrissa.

Au Congolais Brazza et aux autres, aux tam tam devant la Présidence et au regard complice et la boucle d'oreille de Jean-Baptiste.

Aux enjaillements et aux petits pas des Camara, Cissé, de Djoula, Bangoura, Balde, Ibra et la Guinée (c comment?), des Sudaneses Guys eythrean Dj style...

A l'oxygène de Sara et du Bureau des Dépositions..Au Peace Love Unity and Having Fun des soirées hip hop afrobeats, au houmous au 38, au mafé dans la cour et aux projections sauvages, à l'Engrenage et à la Pirogue.

Au sourire de ma mère quand elle parle avec mi 'mano Batani, avec Musa ou Djigi. A celui de mon père quand il apprend à faire l'atiké.

Aux camarades de Briançon, du Trieves, à Blessing, aux grenoblois de l'ADA, du DAL, du RUSF RESF, d'Utopia, à Mamadou, aux marraines républicaines et à la chorale des Barricades, aux potes Arthur, Fanny, Shabou Asllani, Sunaj, aux informé.es et aux écrivaines, Paul et Murielle, Gwenaelle et Laetitia, aux mains dans le cambouis et à l'engagement de Samsa Ath et des collègues du CAO, à Olivier, Jaqueline, Michel, Grégoire, Benoît, Yves, Yves, Roseline...

Aux communiqués antiPiolle, aux pieds de nez du CCAS, à l'engagement à géométrie variable au gré des campagnes, des photos à Montgenevre au refus de respecter ses propres promesses de réquisitions, aux Volets Verts, aux squatteureuses de facs, aux places et ponts occupées, aux totos, aux cantines solidaires, aux srabs de l'Amphi Z, aux gardés à vue des veilles juridiques multilingues au Comico, à Cedric, Marion et la vallée de la Roya, à Mohamed et Grande synthe-Calais, à Deep, à Sorry, à Bienvenue, à Oury, à Mara, à Patricia, à Asmaou, à l'Ouvre Porte et aux ouvreuses de Maison vides de St naz, aux camarades euskerras et aux refuges MNA du girondin.

A Vamos pa'l mar, à ce qui fait la différence entre ceux qui s'y baignent et ceux qui s'y noient, à Melilla, aux Tios des refuges autogérés, aux Tigres del Norte et aux Jaulas de Oro, aux Haïtiens, à la Zad du Lien, à Nantes, à Steve, au Guate, aux exilées auto-organisées, à #Openarms #sosmediterranee, #Seawatch et tous celleux qui sondent l'horizon et finissent criminalisé.es.

#sardines

#refoulementillegal

#nomorpushback

#niunadevolucionencaliente

#noborders

Aux précarisées de la sous traitance, aux collectifs Sans Pap et aux Ibis Batignolles, au Sénégal et aux #lepetitdakarois et aux grands Dakarois, au premier normalien appelé Abdel et au premier, Mohamed MOF, à Lesbos, à la Tunisie, à l'Algérie, à Tijuana, aux morras y sus madres, à Ayotzinapa, aux colombiens qui fuient lincessant conflit et aux palestiniens, aux militantes ecofeministes equatoriennes, colombiennes et bresiliennes, aux chercheurs en riesgo, aux informateurs de Oaxaca, à la diaspora venezuelienne de gauche critique, au Nicaragua et au Honduras, au kurdes en luttes et aux commandantes, aux cdes internationalistes, à l'Uruguay, à l'Angola ...

A Dublin qui nous fatigue, aux poibtages des dublinés au Commissariat, la peur du CRA chevillé aux tripes, aux mineurs 'majeurisés' par test osseux reconnu non fiable; aux listes de Pays Surs; aux agents de l'OFPRA qui dénoncent leurs conditions de travail, aux juges de l'asile qui dévoilent les pressions dont ils sont victimes... A Frontex. Aux garde-côtes grecs, lybiens, italiens, marrocains, espagnols, mexicains, aux milices 'antimigrants' des frontières, à la PAF, à la Bac, aux préfets, et à Darmanin, Collomb, à Lallemand, à Ciotti, à Zemmour, et à Macron, au refoulement illégal, à la criminalisation des citoyens solidaires, aux budgets militaires aux frontières et à la crise économique, sociale, climatique et environnementale que nous traversons,

Aux dizaines de milliers d'exilé.es morts en Méditerranée, sur des murs ou des barbelés

Aux autres milliers à Gaza au Yémen ou en Ukraine

Aux dubliné.es qui traversent la Libye, évitent le naufrage et échouent en CRA après avoir pointé 2 fois par semaine pendant des mois. #pierreparpierremurparmur

Nopasaran

Y'a que de l'amour

#onestensemble

#bellaciao

#peaceloveunityandhavingfun

#ouvrezlesfrontieres

#nobordersnonations

#atelier

#exilés

A quoi tu penses?

#racontetoienmusique

Musicographie et ref

  • Assassin Shoota Babylone L'état assassine
  • Kery Lettre à la République
  • La Gale Frontières Comptez vos morts
  • Rocé Capitalistxs
  • Casey Auxordresdumaitre Chez moi Travail de Nègre Elite...
  • Medine Voltaire Allons enfants Barbapapa
  • Billie Brelok Plaisance Ojalá...
  • Tribade Vamos pal mar Las desheredadas Sabotaje...
  • TikenJF ohbaohba Soldier Politiciens Ouvrezlesfrontieres Africain à Paris.......
  • ZEP Yababa La Gueule du Patrimoine Je me soigne Sans la nommer...
  • Rokia Traore Kounandi......
  • Gata Catana Papeles Al norte....
  • Muthonin Drummer Queen Kenyan Message Suzie Nome
  • 11'30 contre les lois racistes
  • 1312 contée les violences policières
  • ACS Amphi Z Ostracistes Capital Vitrine des oubliés...
  • IRA No pasarán....
  • Gael Faye Métis Tot le matin Saudade Kongo
  • Wos Cambiando la piel
  • Mais Precariete
  • Sidi Wachi Bandera de libertad Ya Janubi Desorden internacional....
  • Chocolate remix Patria que me pariu...
  • Skalpel Petit Pays Herencia Ejército de Libération del rap Barrio Memoria Sudakatake Decolonisons Triconbtinentale...
  • Ana Tijoux Somos sur Antifadance ....

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste