mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été sur Mediapart !

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 24 août 2016 24/8/2016 Dernière édition

Uruguay : le Sénat approuve le mariage pour tous

 © www.aciprensa.com © www.aciprensa.com
Après l’avortement et le cannabis, l’Uruguay s’apprête à légaliser le mariage homosexuel. Le Sénat a voté ce mardi le texte de loi à 23 voix pour et 8 contre.

La loi devrait être effective mercredi prochain, le 10 avril, une fois que la Chambre des députés aura approuvé les corrections du Sénat, majoritairement techniques. Pendant la navette parlementaire, les termes « mari » et « femme » sont devenus « conjoint » par exemple. Ce texte de loi émane du président progressiste et ex-guerillero José Mujica. La coalition de gauche, le Front large, détonne dans la région pour son avant-gardisme.

Il faudra attendre vraisemblablement deux ou trois mois la promulgation du texte par le pouvoir exécutif. Les premiers mariages homosexuels pourraient ainsi être célébrés pendant l’hiver austral face au remous des puissantes vagues de l’Atlantique, ou sous des pluies torrentielles. A moins que la Cour Suprême, conservatrice, ne décide de retoquer le projet de loi, comme elle l’a fait en février dernier en annulant la loi qui permettait de juger les auteurs des crimes contre l’humanité pendant la dictature.

Sans opposition de la Cour Suprême, l’Uruguay deviendrait le second pays latino-américain à légaliser le mariage pour tous, après l’Argentine en 2010, tandis que le Chili commémorait ce samedi le premier anniversaire de la mort de Daniel Zamudio, lynché dans un parc par un groupe de jeunes éméchés et homophobes (lire : Mort pour être homo). 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Comme quoi! On peut être un ancien guerrillero et ne pas être stalinien... Comme quoi! On peut être habitant d'un pays ayant vécu sous une duictature militaire sanglante durant des décennies et être à la pointe du combat pout une moralité ouverte... Comme quoi! On peut être élu d'un des pays les plus catholiques du monde et être intelligent... Avortement, cannabis, mariage pour tous... Ceci dit à titre personnel je suis contre le sacrément du mariage. A quoi cela sert-il de se jurer fidélité ou je ne sais quelle autre fourberie destinée à devenir mensonge? Bah!les extrêmes se touchent, à présent que tout le monde peut se marier on peut bien supprimer le mariage et y compris toute type de contrat d'union. L'amour est-il un business? C'est clair de ce point de vue: ça coûte la peau du cul de se marier et ne parlons pas du divorce (1 fois sur 2, semble-t-il)... Quand ils en auront marre de ces mascarades inutiles et que tout le monde vivra mieux en union libre dans le respect mutuel des accords passés entre quat'yeux, ça en sera fini de ces guignolades et autres arlequineries...

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Laurie Fachaux

Journaliste basée à Santiago du Chili

Le blog

suivi par 18 abonnés

Miscelánea