Tous virés ? Chiche !

Macron, en plein délire mégalomaniaque, envisage le licenciement dans quelques semaines de dizaines de milliers de salariés non-vaccinés. On peut facilement supposer que malin comme il est il envisage d’élargir cette mesure à d’autres catégories de personnels à la rentrée, les professeurs entre autres. Va-t-on licencier la moitié du pays ? Même pas cap'!

Du point de vue du personnel, les hôpitaux sont sous tension, les EHPAD et services d’aide à domicile aussi, l’hôtellerie-restauration a vu au cours des longs mois de fermeture son personnel qualifié voguer vers d’autres horizons professionnels et peine à recruter. Ce sont les secteurs que Macron souhaite cibler avec l’obligation vaccinale ou le pass sanitaire (qui revient au même...) et où il envisage sereinement de virer les gens par milliers.

Laissera-t-on à la rentrée nos chérubins devant des enseignants irresponsables non-vaccinés ? Ce ne serait pas sérieux… De même, tous ceux qui reçoivent du public, à la poste, dans les banques, la téléphonie, partout... pourraient en toute logique être concernés par une extension de cette obligation.

Et alors s’ils ne l’ont pas leur pass sanitaire, l’État se fâchera tout rouge et décidera qu’il faut tous les virer, ces mauvais citoyens!

On aimerait bien voir ça !…

Licencier des millions de gens à travers tout le pays, du public comme du privé, dans tous les secteurs, ça ce serait une trouvaille de génie !

A l’heure de la réforme désastreuse de la réforme de l’assurance-chômage, ça rajouterait du piquant...

D’autant que des vaccinés comme moi, solidaires, ne manqueraient pas de refuser de présenter leur pass sanitaire en se faisant un plaisir d’en faire un mot d’ordre général !

Virez-nous donc tous ! Nous sommes vraiment très curieux de voir ça!

Vous êtes viré! © johnwoodcock Vous êtes viré! © johnwoodcock
Triés, virés © -VICTOR- Triés, virés © -VICTOR-

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.