Le Club Mediapart
Sabrina Kassa, Livia Garrigue, Guillaume Chaudet Foglia et Sarah Bosquet sont les responsables du Club Mediapart
Journaliste à Mediapart

20 Billets

26 Éditions

Billet de blog 27 janv. 2017

Les partis politiques sont-ils utiles pour les émancipations?

Samedi 21 janvier 2017 a eu lieu le 1er forum de l’émancipation de Nîmes, organisé par trois associations : l'Université Critique et Citoyenne de Nîmes, la Féria du livre de la critique sociale et des émancipations de Nîmes et Attac Nîmes, et soutenu par Mediapart.

Le Club Mediapart
Sabrina Kassa, Livia Garrigue, Guillaume Chaudet Foglia et Sarah Bosquet sont les responsables du Club Mediapart
Journaliste à Mediapart

Il s’est agi en période de pré-campagne présidentielle de reposer de manière pluraliste des questions politiques de fond quant à la relance de la perspective d’émancipation sociale au XXIe siècle, en mettant à l’écart les questions immédiatement électorales. Ce premier forum a souhaité explorer les questions suivantes :

Quels outils pour les émancipations alors que les boussoles héritées du XXe siècle sont mises à mal par des bouleversements profonds sur les plans politique, économique, social, culturel et démocratique ?

Longtemps les partis politiques ont porté les espoirs d’émancipations. La professionnalisation de leurs dirigeants, l’intégration dans les institutions, leur fonctionnement essentiellement électoraliste, leurs promesses démagogiques, leur impuissance à peser sur le réel, et donc la coupure avec les attentes et les aspirations de la société, ont largement contribué à la crise de légitimité et de représentation actuelle.

Aujourd’hui, nombre de résistances et d’alternatives s’enracinent en dehors des organisations traditionnelles. Peuvent-elles, par leur développement et leurs convergences, fédérer des outils d’émancipations ? La « forme parti » est-elle devenue obsolète ou bien d’autres partis, radicalement différents, sont-ils possibles ? L’heure des femmes et des hommes providentiels est-elle venue ?

Pour explorer ces questions, la fin de matinée a été consacrée à une conférence-débat de Jean-Christophe Angaut sur « Critique sociologique des partis politiques depuis Roberto Michels ». Jean-Christophe Angaut est maître de conférences de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il est l’auteur de la première traduction française intégrale d’un des livres pionniers de la critique des tendances oligarchiques à l’œuvre dans les partis politiques à visée démocratique, publié pour la première fois en 1910 par le sociologue allemand Robert (ou Roberto) Michels, ami de Max Weber : Sociologie du parti dans la démocratie moderne. Enquête sur les tendances oligarchiques de la vie des groupes (Gallimard, collection de poche « Folio », 2015). Dans sa conférence, Jean-Christophe Angaut s’est aussi intéressé aux convergences des analyses de Robert Michels avec celles de Michel Foucault et de Pierre Bourdieu. Jean-Christophe Angaut est par ailleurs de sensibilité libertaire et membre de la revue anarchiste Réfractions.

L’après-midi a été organisée autour d’une table-ronde animée par François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart. Elle comprenait des personnes de sensibilités différentes parlant en leur nom propre : Verveine Angeli (membre du secrétariat national de l’Union syndicale Solidaires), Fabrice Flipo (philosophe écologiste), Samuel Johsua (professeur en sciences de l’éducation, sensibilité ex-LCR) et Roger Martelli (historien, sensibilité ex-PCF).

Les enregistrements vidéo de la conférence-débat et de la table-ronde du 21 janvier sont mis ici à disposition.
Le son a été pris par Clara Bordarier et Tristan Bregnard, les images par Stéphane Elzière.

Un autre forum le 4 mars

Un second forum aura lieu le samedi 4 mars 2017 sur le thème « Sortir du capitalisme ? Luttes locales, nationales, mondiales ». Il aura également lieu à Nîmes, Foyer Maurice Albaric (27 rue Jean Reboul), de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30. De 11h à 12h30 aura lieu une conférence-débat d’Andreu Coll (militant de Podemos) sur « Ils nous gouvernent mais nous représentent-ils ? ». De 14h30 à 17h30 se tiendra une table-ronde animée par un-e journaliste de Mediapart. Elle réunira : Carmen Castillo (cinéaste franco-chilienne et ancienne militante de la gauche révolutionnaire chilienne sous le gouvernement de Salvador Allende), Andreu Coll (militant de Podemos), Philippe Corcuff (politiste, sensibilité libertaire) et Gustave Massiah (animateur du Forum Social Mondial et membre du Conseil Scientifique d’ATTAC France), voir http://uccn30.blogspot.fr/ .
Les vidéos de ce second forum pour l’émancipation sont aussi disponible sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/130317/comment-sortir-du-capitalisme-de-podemos-aux-discussions-strategiques-pour-demain

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Société
Maltraitances en crèche : un tabou français
La mort d’un bébé survenue la semaine dernière à Lyon a provoqué la stupéfaction. Mais depuis de longs mois, les conditions d’accueil en crèche se dégradent. Et des professionnels, des experts ou représentants du secteur tirent la sonnette d’alarme. Témoignages.
par Laëtitia Delhon

La sélection du Club

Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu